Dossier : l'alcool au volant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6385 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Table des matières

I. Introduction

II. Risques sur la route
a) Réfléchir avant de conduire imbibé
b) Soyez BOB, pas Marley
c) Hypovigilance et capacités physiques
d) Des risques en tout genre certains plus inhabituels que d’autres
e) Perturbations au volant

III. Témoignages

IV. Conclusion

V. Lexique

VI. Bibliographie

VII. Critique des sources

VIII. CommentairesLégende :

I. INTRODUCTION
Source (1)
Les dangers auxquels nous sommes exposés au volant devraient interpeller bien plus de personnes qu’ils ne le font.
Pourquoi ? Et bien car trop de personnes ne se sentent pas concernées lorsque l’on énumère le nombre d’accidents sur la route et leurs causes. On croit toujours que ce genre d’accidents arrive aux autres et pas à nous, qu’on est plus vigilantque les autres, qu’on sait se contrôler en cas d’ivresse,… Et bien c’est FAUX, et c’est ce que l’article ci-dessous nous prouve! Un accident est bien plus vite arrivé qu’on ne le croit.
Moi, je "tiens bien l'alcool"; même après plusieurs verres, ma lucidité reste totale.
Faux. Lorsqu’on boit de l'alcool régulièrement, on en perçoit moins les effets, mais cela ne change rien au tauxd'alcoolémie... et pas grand-chose aux effets néfastes sur la conduite (mauvaise perception du danger, baisse de la vigilance, réflexes troublés, restriction du champ de vision, etc.
Quand j'ai trop bu, j'avale un café fort et salé (ou plusieurs verres d'eau, une aspirine, etc.) et je peux conduire sans problème...
Faux. Il faut en moyenne 90 min pour que le corps élimine un verre de boisson alcoolisée. Etquoi qu’on fasse, boire de l'eau, du café, trois aspirines ou marcher à l'air, cela ne permet pas d'éliminer plus vite. La seule recette : attendre.

J'ai un peu trop bu, mais je sens que je peux conduire...
Faux. Justement, le problème majeur lorsque l'on a bu, c'est qu’on n'est plus à même de juger ce qu’on est apte à faire ou à ne pas faire. L'alcool crée un sentiment d'euphorie fortdangereux car il laisse supposer que tout est possible. Y compris de prendre le volant alors qu'il vaudrait mieux dormir sur place, par exemple.

Quand je conduis, je ne bois jamais d'alcool fort... mais du vin ou quelques bières à table, c'est sans danger.
Faux. On ne le répétera jamais assez : un demi de bière, c'est 25 cl à 5°, un ballon de vin, c'est 12,5 cl à 10 ou 12° et un whisky ou un pastis,c'est 3 cl d'alcool à 40°. Et à chaque fois, cela représente à peu près 10 g d'alcool pur. En revanche, il est vrai qu'absorber de l'alcool pendant un repas n’a pas le même effet qu’à jeun, mais dans des limites bien précises.

En fait, ce sont les alcooliques qui provoquent les accidents, pas ceux qui consomment "normalement".
Faux. Dans 85 % des accidents mortels liés à l'alcool, lesresponsables sont des buveurs occasionnels. Des gens "normaux" qui, sortant d'une fête de famille, d'un repas d'affaires ou d'un pot entre amis, ont consommé un peu plus que de coutume et ont repris le volant sans la moindre conscience du danger.

Ces articles concernent l’alcool, mais ce genre de réflexion s’applique tout aussi bien pour le gsm au volant, la drogue, ou tout simplement, la fatigue !II. RISQUES SUR LA ROUTE
a) Réfléchir avant de conduire imbibé

Le risque ‘’ alcool ‘’

On estime qu'en moyenne, le nombre de conducteurs alcoolisés sur les routes de ne dépasserait guère 2 % de la totalité des conducteurs en circulation. Ce qui représente tout de même 20 conducteurs dangereux rencontrés chaque heure, soit un toutes les trois minutes ! En termes de risque, ce n'est pasnégligeable. La preuve : dans les accidents mortels, on relève un taux d'alcoolémie excessif chez quelque 30 % des conducteurs impliqués (et même chez 45 % d'entre eux lorsque le véhicule accidenté est seul en cause). Le risque "alcool" est aussi présent dans 10 % des accidents corporels (mais plus de 20 % s'il s'agit d'un accident à un seul véhicule). Et dans les contrôles effectués à la suite...
tracking img