Dossier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2231 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
L'emploi ne se crée pas par une loi ou un arrêté. Il faut en premier lieu une économie saine et une bonne croissance économique.
Mais les pouvoirs publics peuvent tout de même jouer un rôle important en créant le cadre adéquat. Veiller à ce que la croissance crée des emplois à forte intensité de main-d'œuvre. Et veiller également à ce que ces emplois soient de qualité.
Lapolitique fédérale de l'emploi tente de cette manière indirecte de promouvoir l'emploi. Et ceci en étroite concertation avec les interlocuteurs sociaux.
Ces mesures fédérales pour l'emploi peuvent aussi bien avoir une portée générale (par exemple, réduction générale des charges salariales, efforts globaux en matière de formation) qu'être plutôt axées sur des groupes cibles déterminés (par exemple, lesjeunes, les travailleurs âgés,…). Elles peuvent aussi bien agir par des encouragements (par exemple, primes, réduction des charges) que par des sanctions en cas d'efforts insuffisants de l'employeur, des travailleurs ou des demandeurs d'emploi (par exemple, amende pour n'avoir pas proposé de reclassement professionnel, perte de la prépension en cas de refus de collaborer à une cellule de mise àl'emploi, perte des allocations pour le chômeur qui refuse du travail). Elles peuvent plutôt concerner les employeurs (par exemple, réduction des cotisations patronales de sécurité sociale) ou les travailleurs (par exemple, réduction des cotisations personnelles de sécurité sociale sous la forme d'un bonus crédit d'emploi). Et ces mesures peuvent aussi bien concerner les insiders, ceux qui ont déjà dutravail (par exemple, le congé-éducation) que les outsiders, ceux qui cherchent du travail (par exemple, le complément de reprise du travail, un maintien partiel de l'allocation de chômage lorsque l'ancien chômeur reprend le travail).
Au cours des dernières années, les "grands rendez-vous" en matière d'emploi au niveau fédéral ont été la conférence sur l'emploi d'octobre 2003, le pacte entre lesgénérations d'octobre 2005 et le chantier marché du travail de mars 2006.
 
Mesures à portée générale
Dans un contexte international, et même ouest-européen, le coût salarial belge est assez élevé. Ceci est partiellement compensé par notre très forte productivité, qui est également l'une des plus fortes au monde. Mais ce coût salarial élevé est tout de même considéré, à juste titre d'ailleurs,comme un facteur qui freine l'emploi. Ceci est le plus souvent présenté comme étant un problème pour les employeurs. Il s'agit toutefois au moins autant d'un problème pour les travailleurs : dans de nombreux cas, l'employeur peut échapper aux coûts salariaux élevés en allant produire ailleurs, le travailleur voit alors son travail partir et est laissé là sans travail. Depuis les années 90, lesgouvernements successifs se sont orientés vers une réduction du coût salarial, sans toucher au pouvoir d'achat des travailleurs et sans mettre en péril le financement de la sécurité sociale. La voie indiquée était la réduction des cotisations de sécurité sociale sur le travail, et la compensation de la  perte de recettes pour la sécurité sociale par des recettes provenant d'autres facteurs que letravail (par exemple, TVA sur la consommation).   La réduction structurelle des cotisations sociales, qui équivaut en 2006 à une réduction totale sur le coût salarial de 3,9 milliards €, en constitue le meilleur exemple. Cette réduction des charges est qualifiée de structurelle parce qu'elle est octroyée de manière générale et inconditionnelle à tous les travailleurs en service. Par travailleur àtemps plein, l'employeur bénéficie d'une réduction d'au moins 400€ par trimestre. Pour les travailleurs à bas salaire (plus bas qu'environ 1.956€ bruts par mois), cette réduction des cotisations augmente considérablement. De cette manière, le coût salarial est encore davantage réduit pour les emplois qui, sans cette réduction, ont de fortes chances de disparaître. Une réduction plus élevée est...
tracking img