Dossier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1363 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA COTE D’IVOIRE
GEOGRAPHIE

PIERRE HIRIART
Cap cuisine 2010/2011
LA COTE D’IVOIRE UNE SITUATION GEOGRAPHIQUE PRIVILEGIEE ET STRATEGIQUE ?

DOCUMENT 1 : SITUER LA COTE D’IVOIRE DANS LE MONDE ET PAR RAPPORT A SES VOISINS

COMMENTAIRE :
La Côte d'Ivoire est située dans l'hémisphère nord entre le Tropique du Cancer et l'Equateur et donne sur l'Atlantique dans le Golfe de Guinée.Plus précisément, ses coordonnées sont comprises entre 10° et 4° de latitude nord et 10° et 0° de longitude ouest.

La Côte d'Ivoire a 3 110 kilomètres de frontières communes avec 5 pays :
- le Libéria à l'Ouest, 716 km
- la Guinée un peu plus au Nord, 610 km
- le Mali, 532 km et le Burkina Faso, 584 km
- le Ghana à l'Est, 668 km
Capitale administrative : Yamoussoukro
Capitaleéconomique : Abidjan

COMMENTAIRE :
La capitale est Yamoussoukro.
Capitale politique, (où naquit Félix Houphouët Boigny, le père de l'Indépendance), elle abrite près de 151 000 habitants.

Abidjan, capitale économique compte 3 000 000 habitants, et s'élève sur une péninsule sur une lagune communiquant directement par un canal vers la mer.
Le centre d'affaires d'Abidjan s'appelle Le Plateau, lesquartiers résidentiels sont Cocody et Les Deux Plateaux. La zone industrielle est Vridi.
Niveau de développement :
croissance démographique 1997 - 2015 : +1,7%
consommation énergie par tête TEP : 0,38
Population privée d'eau potable : 58%
population privée de sanitaires : 61%
n° de médecins pour 1000 habitants : 0,1
lignes téléphoniques pour 1000 habitants : 9
téléphones mobiles pour 1000habitants : 3
voitures particulières pour 1000 habitants : 21
n° d'ordinateurs pour 1000 habitants : 3,3
taux d'analphabétisme des adultes : 57%
école secondaire/classe d'âge : 24,1%
universitaires/classe d'âge : 5%
(source ONU)
Composition éthnique :
La population compte plus de trois millions de Burkinabés, de Maliens et de Guinéens.

On note plus de soixante ethnies à travers le pays.Le groupe leader est cependant le rameau Agni-Ashanti, peuple de cultivateurs implantés au centre et au sud est du pays.
Baoueles 23%, Bétés 18%, Séoufous 15%, Malindés 11%.

On y trouve également les Mandés auxquels appartiennent les Dioulas et les Krou.
Dans le nord sont installés les Senoufo et dans le nord est les Lobis.

DOCUMENT 2 :
4 RESOURCES NATURELLES ESSENTIELLES
Bois , Café,Cacao et Diamant
PRINCIPALES RESSOURCES NATURELLES (rang mondial 2002) :

- Cacao (1)
- Ignames (2)
- Caoutchouc (9)
- Café (11)
- Coton (15)
- Millet (23)
- Riz
- Bois
| - Diamants (14)
|
Source : student of the world.info

COMMENTAIRE :
En 2003, 47% des exportations totales sont représentées par le fer, le manganèse et le diamant.
Côte d’Ivoire est également le premierexportateur africain de thon (2 % de son commerce extérieur) et de caoutchouc (2 %). De plus, récente exploitation, les gisements de pétrole sont rapidement montés en puissance parmi les marchandises d’exportation (+56,4 %en volume en 2003). Avec une production encore en expansion (32.970 barils/jour en juin 2004), le pétrole est la deuxième marchandise d’exportation (13 % du total en 2003, dont ungros tiers de pétrole brut et les deux tiers de produits pétroliers transformés). Si la part de la Côte d’Ivoire dans le commerce international de l’or noir est encore négligeable, ses réserves sont estimées comme importantes. La crise grave de laquelle elle tarde à sortir retarde, depuis deux ans, l’activité d’exploration et de prospection pétrolière. Comme dans le cacao, la concurrence des gérantsétrangers du secteur y est très vive. Les intérêts français et américains s’entrechoquent. La société Total garde une longueur d’avance, comptant pour un gros tiers du raffinage et de la distribution totale de pétrole ivoirien. Bouygues, via sa filiale Saur, et EDF interviennent en amont, du côté de la production. Cependant, plusieurs firmes américaines importantes (Pioneer Oil Company et...
tracking img