Drame bourgeois

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (257 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
a. Le drame bourgeois (seconde moitié du XVIIIe siècle)
Héritier de la comédie moralisante (début du XVIIIe siècle) et de la comédie larmoyante (1730-¬1750),genre intermédiaire entre la comédie et la tra¬gédie, le drame bourgeois, « genre sérieux », se veut proche des préoccupations des spectateurs. Il se caractérisepar :
• un sujet qui privilégie la peinture des malheurs domestiques et de la vertu ;
• des personnages contemporains, considérés plus dans leur rôle social quedans leur individua¬lité ;
• des situations réalistes traitées sous forme de « tableaux vivants » ;
• un registre pathétique servant un style grandilo¬quent ;
• unintérêt porté au jeu des acteurs (voix, gestes, ton) et au décor ;
• une volonté d'émouvoir les spectateurs et de leur enseigner la morale.
Né dans le siècle desLumières, le drame bourgeois s'éteint avec lui. Ses innovations techniques lui sur¬vivront partiellement dans le drame romantique et le drame moderne.
Remarque :le drame bourgeois ne se confond pas avec le mélodrame, bien qu'il ait avec lui des traits communs. Apparu à la fin du XVIIIe siècle, le mélo¬drame est un genrepopulaire conventionnel qui se caractérise par :
• des personnages stéréotypés : l'orpheline ver¬tueuse, le traître sans vergogne, l'amant, le père ;
• une structurefigée en trois actes : acte I, la découverte de l'amour ; acte II, les souffrances de l'amour ; acte III, la délivrance des amants ;
• des décors conventionnelsde ruines, de châ¬teaux forts ou de cimetières ;
• un registre mélodramatique ;
• des fonctions morales et pédagogiques : le bien l'emporte sur les forces du mal.
tracking img