Economie industrielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2327 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Economie industrielle

Bibliographie :

J.Tirole, économie industrielle
J.Gagzewicz, concurrence imparfaite
Huynh-Besancenot, économie industrielle

Introduction :

Ce modèle est fondé sur des hypothèses très fortes. C’est après la seconde guerre mondiale qu’on essaie de faire preuve de réalisme en se détachant de ces hypothèses. Il y a eu plusieurs approches que l’on va voir les unesaprès les autres.

1- Historique :

On commence à parler d’économie industrielle au 18e siècle avec j - b SAY. Il va essayer de décrire l’industrie, qu’il définie comme l’ensemble des activités qui concoure à la production de biens utiles. Et dans ce contexte il distingue l’industrie agricole, manufacturière et commerciale.
A. MARSHALL va publier « the economic of industry » en 1899 etc’est lui qui va être considéré comme le père de l’économie industrielle.
Après Marshall, se dessinent deux approches :
- On a l’approche inductive c’est à dire qu’on va partir des faits pour essayer d’en tirer des conclusions
- Et l’approche plutôt hypothético-déductive. Ici, il s’agit d’opposer un certain nombre d’hypothèse en les mettant sous forme d’équation et de regarder les solutions. Al’heure actuelle nous sommes plus sur la 2e tendance.

2- L’approche descriptive :
a) le paradigme structure comportement performance :

Auteurs : MASON et BAIN
L’idée globale est de montrer que finalement le comportement des entreprises va avoir un effet sur le type de concurrence qu’on trouve sur un marche mais que finalement les comportements d’entreprise sont soumis a un certainsnombres de contraintes qui limitent leur stratégie.

Schéma : Conditions de base qui déterminent la structure du marché qui elles mêmes déterminent le comportement des entreprises qui détermine leur performance.

Dans les conditions de base, on a des conditions sur l’offre et la demande. Ce sont des conditions qui vont caractériser le produit et sa façon de le produire.
Coté Offre : les matièrespremières, la technologie, la durée de vie des produits, le rapport valeur/poids, les règles de la profession et enfin les conditions syndicales. Ces conditions engendrent des problèmes de couts.
Coté demande : l’élasticité prix de la demande, le taux de croissance de la demande, les possibilités de substitution, les conditions de commercialisations, les méthodes d’achat et enfin les caractèrescycliques ou saisonniers du bien.

Toutes ces conditions de base vont déterminer la structure du marché à savoir le nombre de vendeur et d’acheteur, le degré de différenciation des produits, l’existence ou l’absence de barrière à l’entrée, la structure des couts, le degré d’intégration vertical et la présence éventuelle de conglomérat. Cette structure va déterminer le comportement desentreprises en matière de prix, de production, de recherche & développement et en matière de marketing-publicité.
Enfin ces comportements vont déterminer des performances qu’on va évaluer. On va mesurer en faite l’efficacité de la production, si l’allocation des ressources est optimale, le progrès technique rapide et une analyse en terme d’emploi. Si tel n’est pas le cas on peut se demander si lapuissance n’est pas en droit d’intervenir ?
Cette analyse permet de mieux comprendre le comportement des entreprises et ainsi mieux guider l’intervention publique.

b) Portées et limites :

Le premier reproche a été exprimé par Sheperd en 1990. Elle consiste à dire qu’on a une séquence un peu trop linéaire. On a certains théoriciens qui ont démontré que certains éléments de comportement oude performance pourraient avoir une action sur la structure. Ces économistes ont été regroupés sous le terme de nouvelle économie industrielle.
Performance des entreprises détermine comportement des entreprises
aussi structure de marché

Par exemple on verra qu’on peut avoir des barrières à l’entrée d’ordre structurelle et aussi comportementale par certaines...
tracking img