Empereur commode

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3648 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'empereur Commode, revenu récemment à la mode grâce au film Gladiator, est né le 21 août 161. Une date qui mérite d'être retenue puisque, ce jour-là, pour la première fois depuis la prise de pouvoir d'Auguste (27 av. J.-C.), un futur empereur "naissait dans la pourpre". Jusque-là,en effet, aucun "César", né pendant le règne de son père, n'avait hérité du trône paternel. En 79, Titus avait biensuccédé à son père Vespasien, mais il avait trente ans, au bas mot, quand son général de papa s'empara du pouvoir ; il n'était donc pas "né avec une petite cuillère d'argent dans la bouche" ! Cela dit, Commode était-il vraiment le fils de Marc Aurèle, son père légal et putatif ?Les historiens antiques, eux, ne se résignèrent jamais admettre cette filiation malencontreuse… Et d'imputer à Faustine,épouse de l'empereur-philosophe et mère de Commode, des aventures galantes.Exemple : la matrone, dotée, paraît-il d'un postérieur à l'étoupe assez inflammable, serait tombée amoureuse sotte d'un beau gladiateur. Peu intelligemment, elle se résigna à confesser sa passion à mon mari. Le digne Marc Aurèle, philosophe stoïcien, donc sceptique par nature, condescendit cependant à consulter des mages etdes astrologues qui lui conseillèrent un traitement radical. D'abord, naturellement, le gladiateur sacrilège devait être occis. Ensuite Faustine pendrait un bain de siège, chaud, parfumé et prolongé, puis ferait passionnément l'amour avec son époux légitime.Il paraît qu'à la suite de cette savante médication, la passion de Faustine se dissipa aussitôt, mais que neuf mois plus tard,, lecatastrophique Commode vint au monde. |
 
Les biographes de l'Antiquité prétendent aussi que, très tôt, le jeune Commode montra à la fois l'instabilité de son caractère, son manque de goût pour les études et les belles lettres, son violent attrait pour les jeux du cirque et, surtout son désintérêt suprême pour le gouvernement de l'Empire. Et pourtant, contrairement à ce que le film "Gladiator"voudrait faire croire, son père Marc Aurèle ne remit jamais en cause sa désignation comme héritier du trône. Les remontrances du Sénat, le mécontentement de la foule, les mises en gardes de ses conseillers n'ébranlèrent pas la détermination du philosophe couronné : ce serait Commode qui lui succéderait, et advienne que pourra… "Après moi, le déluge…!".
Aveuglement paternel caractérisé ? Ou alors MarcAurèle espérait-il, qu'avec l'âge et l'expérience, son fiston s'amenderait ? Ou bien alors, le vieil empereur pensait-il que son Commode, dégoûté de la politique, abandonnerait les rênes du pouvoir aux mentors sages et expérimentés laissés auprès de lui ! Ou enfin, ultime explication de cet incompréhensible entêtement, peut-être Marc Aurèle, estimait-il que Commode, quel que fût son père et quellesque fussent les tares de son caractère, avait d'imprescriptibles droits au trône romain. En effet, Commode, fils de Faustine, était aussi et surtout le petit-fils d'Antonin le Pieux ! (Voir Tableau généalogique). Un jour, l'empereur-philosophe n'avait-il pas répondu à certains qui l'engageaient à se séparer de son épouse, l'inénarrable Faustine, que s'il abandonnait cette mégère, il lui faudraitégalement renoncer à la dot de la donzelle, c'est-à-dire l'Empire lui-même !
Et c'est ainsi que, dès ses plus vertes années, le lamentable Commode, gâté-pourri par un entourage trop indulgent à ses faiblesses, fut couvert d'honneurs extravagants et de titres ronflants. À six ans à peine, son père le nommait "César". À onze ans, il recevait le titre de "Germanicus". À 13 ans, il devenait prêtre("Pontifex"). Et enfin, à quinze ans, son père le nommait "empereur" (27 novembre 177), l'associait au trône, et laissait ce gamin cruel et sournois triompher à ses côtés de par les rues de Rome.
Bref, Marc Aurèle prépara sa succession avec le même sérieux et la même minutie qu'il apportait à toutes les choses qu'il entreprenait. Et lorsque, le 17 mars 180, au retour de sa dernière et...
tracking img