Equitation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3051 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu'est ce que l'équitation éthologique ?

"C'est à l'homme d'apprendre à parler cheval, pas l'inverse."

Telle pourrait être la devise de toute personne prétendant appliquer l'équitation éthologique.

Nous ne pouvons exiger d'un cheval qu'il apprenne notre langue, nous sommes, par contre, parfaitement capable d'apprendre le langage des chevaux.

Tous les adeptes de cetteéquitation insistent sur la nécessité de communiquer avec le cheval, de dominer en usant de douceur. Ainsi, quelques minutes suffisent pour bâtir une relation de confiance et de dominance ; dès le premier instant, le cheval se sent compris dans le monde des hommes.

C'est pourquoi travailler un cheval signifie d'abord travailler sur nous mêmes, et en particulier, avoir une grande confianceen ce que nous demandons au cheval, même si ce n'est pas forcément la bonne technique ; aucun doute n'est permis.

Essayons de trouver quelques points communs entre toutes les méthodes, qu'elles appartiennent à des nouveaux maîtres ou à des éthologues :

- importance du travail en liberté (étant donné que l'équitation éthologique repose sur des observations de troupeaux enliberté)

- mode de communication toujours gestuel (aussi bien à terre qu'en selle)

- rapport de dominance clair entre l'homme et le cheval

- c'est au cheval de venir spontanément vers l'homme, pas l'inverse

- toujours laisser la possibilité de fuir, le cheval ne doit pas se sentir entravé (il doit choisir lui même la situation qu'il préfère àpartir du rapport confort/inconfort)

- le cheval doit concentrer son attention sur son dresseur

- il doit accepter de se laisser toucher sur tout son corps par l'homme

- jamais trahir la confiance du cheval, jamais se battre avec lui

- ces méthodes s'appuient, beaucoup plus que l'équitation traditionnelle, sur la bonne volonté du chevalet sa capacité à coopérer spontanément avec l'homme

En ce qui concerne la communication sonore, certains éthologues dont Marthe Killey-Worthington la trouvent très importante et considèrent que le cheval est capable de reconnaître des mots, voire des phrases entières, alors que les nouveaux maîtres comme Parelli ou Hempfling ne la préconisent absolument pas dans la mesure ou le cheval nepossède pas la capacité de comprendre le langage humain.



Les grands noms de l'équitation éthologique

Ceux que l'on peut présenter comme les précurseurs de cette équitation, c'est à dire les premiers à avoir développé une méthode proche de celle des nouveaux maîtres, sont Tom Dorrance et Ray Hunt.

Aujourd'hui, les nouveaux maîtres ou éthologues sont très nombreux etj'en ai sélectionné quelques uns, tout simplement ceux dont j'ai lu les ouvrages et testé les méthodes... Ce n'est pas pour autant que leurs techniques sont meilleures que d'autres, mais c'est celles à propos desquelles je suis la plus apte à parler. Ainsi je présenterai:

- Pat Parelli ; c'est sûrement le nouveau maître américain le plus connu. Sa méthode est l'une des mieuxstructurées. Parelli définit sa méthode de dressage comme naturelle car elle est basée sur l'observation du cheval. Il propose de raisonner comme un cheval, d'utiliser ses codes pour améliorer la communication entre l'homme et l'animal, et ainsi de gagner la confiance et le respect de son partenaire. Pour débuter en équitation éthologique, à mon avis c'est LA méthode à utiliser. Il propose 7 jeux quel'on peut réaliser à tous niveaux avec son cheval, pour obtenir confiance et respect ; des coffrets vidéo sont disponibles au Haras de la Cense, le haut lieu du PNH en France qui propose également de nombreuses dates de stages... Parelli a de nombreux disciples dans le monde entier dont le plus connu est Andy Booth, le dresseur du zorse Stormy.

C'est au cheval d'aller vers l'homme, non...
tracking img