Etude de projet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7549 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Département de Biologie
Unité de Recherche de Biologie Ecologie et Parasitologie des Organismes Aquatiques
Professeur Responsable : Oum Kathoum Ben Hassine
Enseignant Superviseur : Randa Mejri

Plan d’Affaires

Promoteur : Khaoula Riahi

Idée de projet : Production d’engrais biologiques à partir des déchets verts des marchés et des grandes surfaces du grand Tunis
TABLE DES MATIERESINTRODUCTION

Certaines pratiques agricoles, trop intensives ou peu respectueuses de l'environnement, peuvent être responsables de la dégradation du sol et de la perte de sa biodiversité. Par ailleurs, la surexploitation et l'utilisation abusive des fertilisants et engrais chimiques ont conduit à des sols pauvres en matière organique tel est le cas des sols tunisiens (Ben Kheder, 2002 ; Saidi etal., 2008). Ainsi et afin d’inverser ce processus de détérioration, il est indispensable de changer les pratiques agricoles et de les orienter en vue de garantir la durabilité du secteur agricole.

La maitrise des apports de fertilisants organiques et en particulier leur effet sur le rendement et la qualité nutritionnelle des récoltes et leur impact environnemental sont une clé majeure derentabilité de l’agriculture raisonnée et à plus forte raison de l’agriculture biologique durable. Cette dernière étant basée sur la fertilisation du sol par l’apport de matières organiques qui, en plus de leur rôle de réservoir d’éléments nutritifs, ont un rôle majeur dans la fertilité physique des sols, de leur aération et de leur résistance à la dégradation et l’érosion (Znaidi, 2002). Ainsi,participer à l’acquisition scientifique d’une telle maitrise peut avoir de nombreux avantages, tant du point de vue écologique qu'économique.

En Tunisie, bien que la pratique de l’agriculture biologique soit assez récente ne débutant qu’à partir des années 80 avec des initiatives privées (Ben Kheder, 2002), l’utilisation des matières organiques, sous forme de compost, prend de plus en plusd’importance surtout suite à l’augmentation rapide des superficies converties en productions biologiques. En effet, la surface agricole utile en agriculture biologique est passée de 300 ha en 1997 à 16800 ha en 2001 (Ben Kheder, 2002) contre 285.000 hectares à l'heure actuelle conférant à la Tunisie le 24ème rang à l’échelle internationale (APIA, 2010).

Le compost, appelé communément humus, constitue unesource importante de nutriments qui sont utilisables par les microorganismes (Bailey & Lazarovits, 2003). En conséquence, les amendements en composts améliorent généralement le développement de la microflore et permettant l’augmentation de l'activité biologique des sols assurant ainsi un meilleur rendement (Ben Jnana et al., 2009). Cet engrais biologique est issu de décomposition et detransformation contrôlée de déchets organiques biodégradables d’origine végétale et/ou animale, sous l’action de populations microbiennes diversifiées évoluant en milieu aérobie (Znaidi, 2002), le processus étant nommé compostage.

La démarche de compostage s’inscrit donc dans une gestion intégrée des déchets qui, en combinant les différentes filières de traitement, apporte une solution locale et durableau problème de valorisation des déchets et permet de maîtriser à long terme le coût d’élimination tout en respectant l’environnement. S’étant résolument engagée dans la voie du développement durable, la Tunisie a déjà mis en place un cadre lui permettant d’avoir une contribution effective à la protection de l’environnement local et global, tout en poursuivant ses objectifs de développementéconomique et social (MEAT, 2001). La gestion des déchets constitue actuellement l’une des priorités en matière de protection de l’environnement et compte parmi les principaux axes du développement durable en Tunisie. Parmi les moyens de traitements durables et adéquats à ces déchets figure le développement du secteur du compostage, pratique permettant la réduction considérable de la quantité des...
tracking img