Evaluation ue 4.1 s.1 toilette

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2631 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|[pic] |INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS |[pic] |
| |I F S I - CHRU de TOURS |[pic] |

EVALUATION Unité d’Enseignement 4.1 – S1
« Soins de confort et de bien-être »Compétence 3

Lieu de stage : EHPAD de la Croix Périgourd
IFSI du CHRU de Tours
Etudiant : Romain T
Formateur référent du stage : Mme Promotion 2011-2014

Sommaire

Introduction……………………………………………………….. p1

Contexte…………………………………………………………… p1

La toilette mixte de Mme N………………………………………. p2-3-4

Conclusion ………………………………………………………… p5

Bibliographie…………………………………………………….p5

Introduction 
Le soin de confort et de bien être choisi est la toilette. Ici en l’occurrence il s’agit d’une toilette mixte. La partie inférieure du corps se fera au lit quant à la partie supérieure elle se fera au lavabo. La toilette est un soin qui relève du rôle propre de l’infirmier même si elle peut être déléguée à l’aide soignante. La toilette mixte consiste à dispenser les soinsd’hygiène et de confort qu’un patient autonome réaliserait seul. De plus, l’infirmier doit privilégier ce soin afin de pouvoir observer l’apparition des différentes complications liées au décubitus, pour mettre en place les actions de préventions adéquates. C’est aussi l’occasion d’assurer une relation personnalisée ou écoute et échange rythme le soin.

Contexte

Mme N[1] est une femmeâgée de 89 ans née le 17/06/1922 en Mayenne. Pèse 48.5 kg. Femme de ménage pendant de nombreuses années, elle à pris sa retraite à 60 ans. Madame N est entrée dans l’établissement le 08/12/05. Cela fait donc 6 ans qu’elle réside dans cet établissement pour personne âgée dépendante privé « la croix Périgourd » à Saint Cyr sur Loire. Ces établissements accueillent les personnes dont le maintient àdomicile s’avère difficile voire impossible en raison de leur dépendance physique ou psychique et dont leur état nécessite une surveillance médicale permanente.

Le motif d’entrée de Mme N dans cet établissement médicalisé à été motivé par une perte d’autonomie suffisamment importante ne lui permettant plus de s’assumer seule à domicile. Cette décision à été prise par son médecin traitant et sonneveu. Aujourd’hui ils constituent son entourage le plus proche. En effet, sa sœur cadette ainsi que son mari sont tous les deux décédés il y à de cela quelques années.

Un syndrome dépressif et une maladie de type Alzheimer ont été diagnostiqué chez Mme N. Une démence dégénérative de type corps de Levy est actuellement suspectée. De plus, elle est sujette à l’ostéoporose, à l’hyper tensionartérielle et aux incontinences urinaires. Elle à eu un basocelluaire et ont lui reconnait une insuffisance cardiaque.

Son degré de dépendance a été évalué par la grille G.I.R, qui est de 2. Elle est très souvent alitée et ne se déplace qu’exclusivement en fauteuil roulant. Elle est donc sujette aux escarres. Une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante est nécessaire. Enl’absence de stimulation elle s’endort très facilement au cours de la journée. Elle communique peu et ne répond qu’à certaines questions simples. Elle a besoin d’aide pour préparer ses repas et ne peux s’habiller seule. Mme N a un lit médicalisé et un matelas anti-escarres. Elle ne peut assurer seule ses transferts ni aider le personnel soignant lors des mobilisations.

Mme N ne s’exprimejamais de manière spontanée, hormis lorsqu’elle manifeste son mécontentement liée à une douleur ressentie au cours de la toilette. J’ai donc choisi de présenter un soin de confort et de bien être qui n’est pas toujours ressenti comme tel par cette dame selon le type de prise en charge.

Toilette Mixte de Mme N

Il est 8h30, comme tours les matins sauf le lundi puisqu’elle à une...
tracking img