Exemple demarche de soin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1762 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Renseignements généraux

Nom : Mr C Prénom : Yves
Age : 22 ans né le 19/11/1989
Poids: 57kg

Motif d'entrée dans la structure : Maintient à domicile impossible

Régime : Interne à la MAS du Bois Jolan depuis le 2 septembre 2010
Possède une carte d'invalidité 80% et pour toutes prestations en rapport avec sa maladie il est pris en charge à 100% et adhère à une mutuelle.
Bénéficie del'allocation pour adulte handicapé (AAH) soit 711 euros *(1)

Situation familiale

Yann a ses parents, et un petit frère âgé de 11 ans. Il est sous la tutelle de son père. Yann a de bonnes relations avec sa famille et rentre un weekend sur deux. A la maison c'est son père qui l'accompagne pendant les temps de repas et pour la toilette.

Antécédents

Difficultés psychomotricesCrises d'épilepsies La crise d'épilepsie est un syndrome qui a pour manifestation clinique un dysfonctionnement cérébral lié a une décharge paroxystique d'un groupe de neurone du cortex cérébral. La crise d'épilepsie est un symptôme de souffrance du cerveau.

Angoisses massives l'angoisse est une peur irrationnelle accompagnée la plupart du temps de modifications neurovégétativesDésorganisant la conscience et entraînant une régression de la pensée et de l'affectivité

Troubles alimentaires

Histoire de la maladie

La grossesse et l'accouchement de Mme C. se sont bien passés (Score apgar à 10)(*2). Toutes les vaccinations étaient en règles . A l'age de 6 mois Yann présente des difficultés du développement psychomoteur ( il ne tient pas sa tête) ce qui entraine demultiples investigations notamment après plusieurs crises d'épilepsies*. Il sera suivi à l'hôpital Saint Vincent de Paul, à Trousseau et à Necker.

Par ailleurs, aucune maladie génétique n'est détectée. C'est ensuite que les parents de Yann ont connaissance du diagnostic de psychose infantile(*3)

Yves fait plusieurs séjours dans différents IME (Institut médico-éducatif) ou il y séjourne en externatpendant 7ans puis en internat. Ces prises en charges on été émaillées par périodes plus ou moins difficiles, nécessitant parfois des hospitalisations telles que celle du 6 juin 2005 au 12 juillet 2005 à l'espace adolescent du secteur psychiatrique de Gonesse. Ceci, suite à des manifestations d'angoisse massives avec crise de larmes et repli, et des troubles alimentaires graves. Un traitement parneuroleptique est alors instauré.
Yves est ensuite adressé à la MAS et sera admis à partir de septembre 2010 en tant qu'interne.

Évolution depuis l'admission
Depuis son arrivée, Yves n'a pas eu de difficultés à s'adapter. Il connait :
sa chambre
l'unité ou il doit passer la journée
ainsi que les encadrants dont il a retenu pour certains leurs prénoms.

Raisonnement CliniqueYves s'est bien intégré à la Mas, et a trouvé ses repères. Son temps de concentration est assez restreint en dehors de ses activités rituelles. Il aime la relation de duel et interpeller l'encadrant
Il a su rapidement établir des liens avec les équipes. Dès leur arrivée le matin, ils leurs demandent d'allumer la musique ou la télé afin de regarder les vidéo clips. Durant la toilette Yann abesoin d'un accompagnement afin de le stimuler pendant la douche mais il se lave tout seul.
Lors des repas, Yves mange toujours au 2nd service , cependant les repas restent encore un moment difficile pour lui et son appréhension se manifeste par du stress, il devient rouge et demande à aller aux toilettes afin de s'échapper de la salle de vie. Afin de le canaliser, un encadrant l'accompagne tout aulong du repas pour le rassurer et pour l'aider à manger plus calmement.
De plus, Yves ne cherche pas a établir de relations avec les autres résidents et a pour habitudes de s'isoler dans sa chambre. Il ne trouve aucun intérêt à communiquer avec les autres résidents et s'en désintéresse totalement. Il a beaucoup de mal à rester sur l'unité, le besoin « communiquer avec ses semblables » est...
tracking img