Explication de texte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (643 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Série ST/2006 1er sujet Quel besoin avons-nous de chercher la vérité ? 2ème sujet L'intérêt de l'histoire, est-ce d'abord de lutter contre l'oubli ?
ème

Série ST/2007 1er sujet Les échangesfavorisent-ils la paix ? 2ème sujet Les lois sont-elles l'œuvre de la raison ? 3ème sujet « La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il luiarrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres raisons que celles qui fondent l'opinion ; de sorte que l'opinion a, en droit, toujours tort. L'opinion pense mal ; elle nepense pas : elle traduit des besoins en connaissances. En désignant les objets par leur utilité, elle s'interdit de les connaître. On ne peut rien fonder sur l'opinion : il faut d'abord la détruire. Elleest le premier obstacle à surmonter. Il ne suffirait pas, par exemple, de la rectifier sur des points particuliers, en maintenant, comme une sorte de morale provisoire, une connaissance vulgaireprovisoire. L'esprit scientifique nous interdit d'avoir une opinion sur des questions que nous ne comprenons pas, sur des questions que nous ne savons pas formuler clairement. Avant tout, il faut savoirposer des problèmes. Et quoi qu'on dise, dans la vie scientifique, les problèmes ne se posent pas d'eux-mêmes. C'est précisément ce sens du problème qui donne la marque du véritable espritscientifique. Pour un esprit scientifique, toute connaissance est une réponse à une question. S'il n'y a pas eu de question, il ne peut y avoir connaissance scientifique. Rien ne va de soi. Rien n'est donné. Toutest construit. » Bachelard

3 sujet « Puisque le libre jugement des hommes est extrêmement divers, que chacun pense être seul à tout savoir et qu'il est impossible que tous donnent la même opinionet parlent d'une seule bouche, ils ne pourraient vivre en paix si l'individu n'avait renoncé à son droit d'agir suivant le seul décret de sa pensée. C'est donc seulement au droit d'agir par son...
tracking img