Faut-il craindre l'ennui ?

Pages: 4 (863 mots) Publié le: 28 décembre 2010
Faut-il craindre l’ennui ?

Le mot ennui nous vient du latin « la haine ». Ce mot fort exprimant une hostilité a cependant perdu de sa puissance pour aujourd’hui évoquer une lassitude ou uneabsence de désirs directs. Cependant un grand nombre de personne cherche à masquer son ennui. Ainsi faut-il trouver une nocivité à ce manque d’intérêt qui parait si inoffensif ? Nous allons voir que l’ennuinous permet de faire un constat de nous-même qui peut avoir des effets néfastes ou positifs. Puis nous verrons comment nous pouvons mettre à profit ce temps qui peut nous paraitre perdu.

L’ennuiest principalement dû à l’absence d’intérêt pour une occupation ou une absence même d’activité. Dans cet état, il n’y a pas de but, pas d’objectif. Ainsi, l’ennui prolongé peut nous mener à un dégoutd’une existence qui va également mener à des envies de finir sa vie, au suicide. Ces personnes-là penseront qu’elles n’ont rien à perdre et qu’elles ne visent rien, et attendront leur fin.
Certainestiment ne jamais s’ennuyer, que seul la joie de vivre leur suffit. En effet nous avons très souvent toujours une tâche à faire, qu’elle soit ménagère, administrative ou professionnelle. L’ennui peut doncvenir d’une occupation forcée.
Mais pourquoi est-ce qu’il y a tant un rejet pour l’ennui ? L’Etat participe à la diffusion de contenus tels que la télévision, la radio et Internet. Il va même allerjusqu’à les développer et les améliorer, comme le passage au Tout numérique pour la télévision et la radio qui vont entrainer une multiplication des chaines télévisées pour tout le monde, ou encore lafibre optique afin d’améliorer les débits internet. Ainsi l’Etat se tient garant d’occuper ses citoyens. En effet ces contenus multimédia ont pour objectif de divertir un public avec un contenu quipeut être sélectionné par l’Etat (télévision) ou par le consommateur (internet).
Cependant même si l’Etat nous maintient dans cette idée que l’ennui doit être réduit au minimum, ne peut-il pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut-il craindre le progrès
  • Faut-il craindre le déficit budgétaire
  • Faut – il craindre les machines ?
  • Faut-il craindre le regard des autres ?
  • Faut-il craindre ses désirs ?
  • Faut il craindre autrui
  • Faut il craindre l'autre
  • Faut il craindre la déflation ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !