Fiche antigone d'anouilh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (886 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Titre, date et lieu : « Antigone » en 1944 à Paris
Auteur et dates : Jean ANOUILH (1910-1987)
Résumé : Dans l’Antiquité grecque, Œdipe et son épouse et mère Jocaste règnent sur Thèbes lorsqu’ilssont frappés de malédiction et qu’Œdipe s’exile et Jocaste se suicide. Reste alors leurs enfants, Antigone, Ismène, Etéocle et Polynice. Ces derniers s’entre-tuent pour l’accession au trône, unesolution équitable ne fonctionnant pas. Lorsqu’ils meurent tous les deux , c’est alors le frère d’Œdipe, Créon qui prend le pouvoir et qui décide de montrer l’exemple en donnant de grandes funérailles àEtéocle, considéré comme un héros national et en laissant le corps de Polynice sans sépulture (ce qui dans les croyances grecques le condamne à errer sans fin sans pouvoir accéder au repos) car il étaitconsidéré comme un voyou et un traître. Créon fait proclamer dans toute la ville que quiconque sera surpris tentant d’offrir une sépulture décente à Polynice sera puni de mort.
Seule Antigone s’opposeà cet édit malgré les craintes de sa sœur et tente d’ensevelir son frère coûte que coûte. Evidemment, elle se fait attraper comme une voleuse par les gardiens du corps et est amenée au roi. S’ensuitun long dialogue durant lequel chacun philosophe sur sa situation et essaye de convaincre l’autre : Antigone de la tristesse de la vie de son entourage et de celle qui aurait été la sienne et Créon dela tristesse de sa mort et de la belle vie qu’elle aurait eu. Antigone ne veut en rien céder à son oncle sur ses opinions sur le refus de la facilité, la liberté, le pouvoir de choisir son destin etla rébellion mais il revendique de faire son rôle parce qu’il faut bien que quelqu’un le fasse, même s’il est parfaitement conscient que c’est un « sale boulot », et que c’est facile de se défiler etde refuser de se battre pour la vie. Il avoue même que ses neveux étaient tous les deux de vrais voyous, et qu’il n’a fait cette distinction que pour le peuple, qui a besoin d’héros et de traîtres...
tracking img