Fiche de ses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2518 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro :
II. augmentation globale des richesses.
1. qu’est ce que la croissance
Croissance : l’augmentation soutenue sur une ou plusieurs longues périodes de la production, elle est mesurée par le Pib en volume.

2. comment l’a mesuré
Cependant il est difficile de mesurer l’économie souterraine (qui comprend les activités sous déclarées, non déclarées ou illégales) et les externalités(c’est l’effet négative ou positif sur un autre agent sans contrepartie monétaire.)

Niveau de vie : quantité de bien et de service dont dispose un ménage ou un pays en fonction de leur revenus, on le mesure pas le PIB/hab. ou le revenu/tête.

1. le dev. une notion qualitative.
La croissance un phénomène récent (Ri), qui a eu une augmentation massive pendant les « 30 glorieuses » Jean Fourastié,irrégulier marquée par des cycles et inégale géographiquement.

Le Programme des Nations Unis pour le Dev. élargit l’éventail des possibilités offertes à l’homme (comme vivre dans un environnement sain, avoir accès a l’éducation, la santé et à l’emploi, satisfaire ses besoins primaires, participer a la vis politique)

Dev.: processus qualitatif durable de longue période qui transforme lesstructures démographique, sociologique et économique. Elle favorise et accompagne la croissance.

2. Comment l’a mesuré
On mesure le dev.avec le PIB/hab. (Limite : c’est une moyenne qui ne nous renseigne pas sur la répartition des richesse ni sur les inégalités, économie souterraine, PPA [ : taux de change fictif qui rend équivalent le prix d’un panier de bien dans chaque pays, permet de faire decomparaisons internationales]) L’IDH qui est qualitatif, composite ou multicritère, il intègre l’éducation est la santé. (Limite : repose sur le choix de critère, elle masque les inégalités sociales, manque de l’aspect politique et difficulté dans les pays en dev.d’avoir des renseignements fiables.)

Il existe aussi d’autre indicateur comme IPH ; ISDH.

1/ La croissance ► le dev.
Lacroissance entraîne une augmentation revenu des ménages donc une augmentation du niveau de vie donc il baisse de la pauvreté monétaire (manque de revenu). La croissance augmente les recettes publiques ce qui provoque l’augmentation des dépenses en terme d’éducation et santé donc une augmentation du bien être et une baisse de la pauvreté non monétaire (exclusion des norme de consommation en vigueur dans lasociété).

La croissance entraîne le dev.sauf s’il n’y a pas une baisse de l’inégalité (de dualisme), si l’éducation et la santé sont la priorité de l’état ou si la croissance n’est pas durable.

Croissance ► augmentation de la production ► augmentation des besoins en facteur de production ► augmentation de l’emploi
Croissance ► augmentation des revenus ► augmentation des la consommation ►baisse de la pauvreté.

2/ Dev.► la croissance
Augmentation des revenus moyen ► baisse de la pauvreté ► plus de demande ► augmentation de la production ► plus de revenu ► possibilité d’épargner ► plus d’investissement ► augmentation de la Z et de la production ► croissance.

Capital Humain : Capacité productive d’un individu en terme de savoir (qualification), savoir faire (compétence),savoir être lui assurant des revenus monétaires. Notion de Gary Becker.

3/ Changement social : transformation durable de l’organisation social de la culture d’une société.

Salarisation, industrialisation, tertiarisation, déclin du secteur primaire, féminisation, urbanisation, société de loisir, mobil.

Loi d’Engel : plus un individus s’enrichis, moins la part de revenu consacré a alimentationest élevé.

1. l’émancipation féminine.
L’éducation des femmes a des conséquences négatives sur :
- la santé et l’éducation de leur enfant, et aussi sur le taux de fécondité
- les qualifications et savoir faire des femmes
- amélioration du capital humain favorisant un revenu élevé
Ainsi la transformation sociale favorise le dev. que ce soit les valeur ou...
tracking img