Flash mobs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2195 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Département environnement de l’entreprise |
Section Aide à la Décision et Informatique |


1/ Intro :Quel nom étrange que ce « flash mob ». Des termes anglais « flash » signifiant éclair et « mob » foule, et qu’on traduit en français par mobilisation éclair. Le flash mob désigne plus précisément le rassemblement soudain d’un groupe de personnes qui vont effectuer une action présagéeet inhabituelle dans un lieu public de façon brève, pour ensuite se disperser rapidement. Explications d’un étrange phénomène aujourd’hui à la mode.2/ Historique :2.1/ L’origine des flash mobs
Si les flash mobs ont vraiment décollé avec l’ascension d’internet, certaines actions liées à des évènements historiques sont considérées comme précurseurs de ce phénomène. On peut citer la mobilisationde la foule d’Américains tout le long du passage du train funèbre transportant le président Robert Kennedy suite à son assassinat en 1968; ou encore la freeze party qui a eu lieu en Hongrie en 1969 : pour protester le printemps de Prague les manifestants se sont entre autres figés collectivement pendant un court laps de temps. On remarque donc à travers ces initiatives du passé une volonté des’exprimer de façon collective et originale.2.2/ Le tout premier flash mobMais ce qu’on peut considérer comme la première véritable action faisant naître la notion de flash mob a eu lieu aux Etats-Unis en 2003 et a été imaginé par Bill Wasik, éditeur du magazine américain Harper’s magazine. Après une première tentative ratée car contrée par la police, il réussit à réunir plus d’une centaine de personnespréalablement briefées au 9ème étage du grand magasin new yorkais Macy’s pour qu’ils se rassemblent autour du même tapis luxueux. Quand quelqu’un venait leur poser des questions, ils devaient répondre qu’ils étaient à la recherche d’un « love carpet » et qu’étant donné qu’ils vivaient tous ensemble ils ne pouvaient prendre leurs décisions qu’à l’unanimité. Cette intervention absurde a tellementmarqué qu’il a engendré une véritable mode du flash mob, qui a ce moment là relevait plutôt de la performance artistique.
2.3/ Les différentes formes de flash mobs :Si le principe du flash mob se base sur trois points : la soudaineté, le collectif et l’anonymat, il peut s’exprimer sous des formes multiples et toujours plus étonnantes. Auparavant, certains utilisaient à tort le nom de freeze party,soit un groupe de gens qui se figent sur place, comme synonyme du flash mob mais ce concept va bien au-delà. Même si c'est indéniablement la danse chorégraphiée qui est le plus souvent utilisée, plus les années avancent, plus les organisateurs de flash mobs se révèlent être créatifs : cris d'animaux, lectures, chutes soudaines, câlins à la chaîne ou encore mises à nu collectives… Tout est possibledu moment que l’ensemble du groupe effectue l’action de façon imprévisible et en synchronisation. Parmi les plus farfelus, on peut compter le jour où en 2003 à Montréal, une quarantaine de Canadiens se sont rassemblés sur l’esplanade de la Place-des-Arts pour crier à tout va « Coin ! Coin ! » et jeter dans le bassin deux cents canards en plastique pour enfin se disperser tranquillement.
3/Explications d'un succès
3.1/ Un phénomène lié aux nouvelles technologies :Ce qui fait qu’un flash mob est réussi, c’est surtout pour son aspect inattendu et derrière cela se cache tout de même une organisation en béton. Les organisateurs doivent se charger des instructions, des répétitions, des droits à l’image etc. C’est pour cela que si le phénomène a véritablement décollé, c’est grâce àl’avènement des télécommunications, et plus précisément grâce à internet et au téléphone portable qui permettent le plus efficacement cette diffusion de l’information. Pour organiser un rassemblement, il suffit de contacter le jour même tous les participants (en général des volontaires qui ne se connaissent pas entre eux) via textos, e-mails ou autres réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter. La...
tracking img