Gemma

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1098 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Gemma

Généralités.

Les systèmes automatisés sont de plus en plus complexes et l'installation des modes de marches et d'arrêts est devenue difficile.
C'est pour cela qu'un groupe de travail réuni sous l'égide de l'ADEPA (Agence nationale pour le Développement de la Production Automatisée) a mis au point un guide graphique.
Ce guide se nomme GEMMA (Guide d'Etude des Modes de Marches etd'Arrêts).
Cet outil graphique permet d'exprimer clairement dès l'étude, les modes de marches et d'arrêts puis de les réaliser.
( PAR UN VOCABULAIRE SIMPLE : Il facilite le dialogue entre tous les techniciens qui auront à intervenir sur le système.
( Par une approche guidée : Il permet de lister toutes les procédures de marches et d'arrêts de la PC et de la PO.

les concepts de base.On considère un ensemble partie opérative, partie commande autonome avec éventuellement une partie opérative défaillante, mais une partie commande toujours en ordre de marche.
On considère trois types de fonctionnement pour le système, le fonctionnement normal, le fonctionnement pour arrêt et le fonctionnement en cas de défaillance de la partie opérative.

On peut distinguer troisgrandes catégories de mode de marche :
← Catégorie F ou procédure de fonctionnement (ne pas confondre avec production).
← Catégorie A ou procédure d’arrêt.
← Catégorie D ou procédure de défaillance.

Chaque catégorie est définie par des états différents: marche de préparation, marche de test, arrêt d’urgence, arrêt dans un état déterminé, ...

3Concept 1.

Les modes de marches et d'arrêts sont vus par une partie commande (PC) sous énergie.

Donc on retrouvera sur le pupitre un bouton de mise en énergie de la PC.

4 Concept 2 (critère de production).

EN PRODUCTION valeur ajoutée produite
HORS PRODUCTION valeur ajoutée non produite

6 Concept 3 (familles de procédures).

Il existe trois grandes familles de procédures :✓ Famille F (PROCéDURES DE FONCTIONNEMENT) :
On regroupe tous les états du système automatisé qui sont indispensables à l'obtention de la valeur ajoutée.
✓ Famille A (PROCéDURES d'arrêt) :
On regroupe tous les états du système automatisé qui traduisent un arrêt pour des raisons extérieures au système.
Cela correspond à des arrêts normaux.
✓ Famille D (PROCéDURES dedéfaillance) :
On regroupe tous les états du système automatisé qui traduisent un arrêt du système pour des raisons extérieures au système. Cela correspond à des arrêts anormaux.

les rectangles états.

Chaque famille est constituée de plusieurs rectangles états qui sont définis et utilisés comme suit :

8 Définition du rectangle état.

9 Remplissaqe du rectangle état.

Exemple : sur unsystème utilisant un four, il faut préchauffer ce dernier avant de lancer la production (c'est un état que l'on nomme ).

10 Recensement des rectangles états par famille.

( Famille F (procédures de fonctionnement) :
F1 :
La machine produit normalement, c'est l'état pour lequel elle a été conçue. C'est à ce titre que le rectangle état a un cadre renforcé. On peut souvent faire correspondre àcet état un grafcet de production normale.
F2 :
Cet état est utilisé pour les machines nécessitant une préparation préalable à la production normale : préchauffage de l'outillage, remplissage de la machine, mises en routes diverses…
F3 :
C'est l'état nécessaire pour certaines machines devant être vidées ou nettoyées en fin de journée ou en fin de série.
F4 :
Cet état permet de vérifiercertaines fonctions ou certains mouvements sur la machine, sans respecter l'ordre du cycle. (exemple : marche manuelle sur le système CALOR).
F5 :
C'est l'état pris lors d'un arrêt d'urgence : on y prévoit non seulement les arrêts, mais aussi les cycles de dégagements, les procédures et précautions nécessaires pour éviter ou limiter les conséquences dues à la défaillance.
D2 :
C'est dans...
tracking img