Generatio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1013 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
"Le rire est le propre de l'homme d'après" Rabelais, le rire à une fonction sociale. Afin de nous aider à mieux comprendre ce qu’est le rire populaire. Nous possédons un corpus composé de quatre documents.
Le premier document est un dialogue entre Irénée et Françoise, deux protagonistes du film Le Schpountz de Marcel Pagnol réalisé en 1938. Irénée rêve d’être une vedette du grand écran. Il estalors engagé pour jouer un rôle tragique qui se révèle être une farce. Irénée joue en fait le rôle d’un comique qu'il n'aime pas. Ce document offre deux points de vue sur le rôle d’un comique.
Le second document est un article provenant du journal Le Figaro paru le 23 avril 2010 intitulé « De Gad Elmaleh à Florence Foresti, le rire fait recette » et rédigé par Nathalie Simon. Ce document démontreque les français aime rire d’une part pour les spectacles qui font rire tels que les one-man-shows qui font salles combles et d’autre part par l’augmentation des comiques sur les planches françaises qui ont senti le bon filon.
Le troisième document est un extrait du livre d’Olivier Mongin paru en 2006 aux éditions Hachette Littérature intitulé « De quoi rions-nous ? Notre société et sescomiques ». Ce document traite d’une certaine sorte de rire : le rire grossier de certains comiques comme Jean-Marie Bigard.
Le dernier document est une affiche du film Bienvenue chez les Ch’tis, film de Dany Boom sorti en 2008. Ce film est le film français ayant fait le plus d’entrée en France. Il est actuellement le deuxième film au box office des français après Titanic. Le film raconte l’aventured’un employé du sud de la France venu s’installer et travailler à Bergues, petite ville dans le nord de la France.

De nos jours, le rire populaire est le rire le plus couramment utilisé. Cependant, le spectacle comique populaire est-il un véritable divertissement ou du pur commerce ?
Pour mieux connaitre plus en détail le rire populaire, nous verrons dans une première partie une définitiondu rire populaire, puis dans une seconde partie, nous verrons en quoi la popularité de ce rire influence les divertissements d’aujourd’hui.

Irénée du film Le Schpountz raconte que l’humoriste est quelqu’un que l’on fait passer pour plus bête qu’il ne l’est dans le but de mettre en supériorité le public. En revanche, pour les esprits instruits, l’humoristes leurs inspireraient de la pitié.Pour reprendre une citation de Castiglione : « A chaque fois que nous rions, nous nous moquons et nous méprisons toujours quelqu’un, nous cherchons à railler et à nous moquer des vices ».

Françoise, l'autre protagoniste explique que l’humoriste est une personne très intelligente, qu'il a du talent, car il arrive à faire rire le public sans qu'il le veuille forcément.
C’est le rire populaire,un rire qui fait du bien.

Au jour d’aujourd’hui, certains humoristes préfèrent mettre en avant des discussions gênantes comme le sexe comme le fait Franck Dubosc dont les spectacles parlent le plus souvent de sexe, ou d'amour. On peut dire de manière générale que le rire populaire enlève les interdits comme dit le célèbre dicton de Jean Yanne « il est interdit, d’interdire ».

Le rire estdevenu un besoin essentiel dans la société actuelle, il se présente sous diverses formes, les plus courantes sont le cinéma, le théâtre ou les one-man-shows.

Pour résister à l'adversité, le rire s'impose comme un réflexe naturel pour analyser les effets bénéfiques comme la réduction du stress que procurent à l'organisme quelques bouffées d'hilarité comme une arme anti-déprime particulièrementefficace. Lorsque l'on rit, on est dans l'instant présent, on se vide la tête. Mais aussi, lorsque les personnes rentrent après une journée fatigante au travail, ils veulent se détendre en allant voir un sketch. C’est un remède très judicieux pour passer une agréable soirée en convivialité.

Le rire est devenu un produit de consommation courant de divertissement. Patrick Timsit a chèrement payé son...
tracking img