Gestion comptable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5361 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le coût varie essentiellement selon le niveau des investissements réalisés (taille du centre de tri et autres facteurs externes), les coûts de personnel (effectif, performance horaire des trieurs, statuts), le taux d'utilisation des équipements, la qualité de l'entrant, la variation des apports (effet saisonnier), le type de flux entrant.
III-1 : La politique de maitrise des coûts, larentabilité et la situation financière :
ΙΙΙ-1-1 : La Maitrise des coûts en général :
La maîtrise du coût du projet implique de rechercher les causes des écarts positifs et négatifs et fait partie de la maîtrise intégrée des modifications Par exemple des mesures inadéquates en réponse à des écarts de coûts peuvent entraîner des problèmes de qualité ou d'échéancier, ou générer un niveau de risqueinacceptable en aval dans le projet. En outre, un système de maîtrise des modifications des coûts, documenté dans le plan de management des coûts, définit les procédures à suivre pour modifier la référence de base des coûts. Il comprend les formulaires, la documentation, les systèmes de suivi et les niveaux d’approbation nécessaires à l’autorisation des modifications.
A : Maitrise de cout au sein dela STEG :
La STEG, consciente que l’amélioration continue passe par la maîtrise des coûts à tous les niveaux, continuera à mettre en œuvre des plans d’actions visant notamment :
* La réduction des coûts d’utilisation de l’énergie dans les bâtiments de l’entreprise (consommation d’électricité, gaz et consommation d’eau) et les autres frais généraux,
la compression des charges parl’insertion des objectifs de maîtrise des coûts dans
les contrats programmes des différentes unités de l’entreprise,
* Et en matière de substitution énergétique, une compagne de promotion du gaz est engagée ; la STEG octroie, même, des crédits à ses clients pour les inciter à la réalisation de leurs installations intérieures.
- La priorisation des investissements, leuroptimisation et leur échelonnement dans le temps,
- L’amélioration du coût d’utilisation du combustible à travers la réduction de la consommation spécifique du parc de production et la réalisation d’audits énergétiques des équipements,
- La réduction des coûts d’utilisation de l’énergie dans les bâtiments de l’entreprise (consommation d’électricité, gaz et consommation d’eau) etles autres frais généraux,
- Le maintien dans des limites raisonnables de l’évolution des charges de personnel par la stabilisation des effectifs en personnel et des heures supplémentaires,
- L’optimisation de la gestion des stocks de matériel et de matières consommables
- Un suivi plus rigoureux des coûts de gestion des véhicules par une utilisationrationnelle des véhicules par le personnel et un contrôle de la consommation de carburant et le recours aux vélomoteurs à la place des voitures pour certains métiers (relève, distribution facture).

Ainsi au niveau du district de Manouba l’économie d’énergie touche essentiellement la consommation d’électricité, du gaz et de l’eau dans les bâtiments. Et en matière de substitution énergétique, unecompagne de promotion du gaz est engagée ; la STEG octroie, même, des crédits à ses clients pour les inciter à la réalisation de leurs installations intérieures
D’autre part, le district est appelé à maitriser ses cout d’exploitation à travers la maitrise des charges diverses au cout du kWh et des charges diverses au cout du km à ce propos, nous allons nous intéresser à six ratios qui sont suivipar le District et dont les objectifs sont définis, au cours d’une réunion entre les districts et la Direction Générale une fois tous les trois ans.les ratios sont les suivants :
* La consommation de l’eau
* La consommation d’électricité
* La consommation du gaz
* Le nombre de branchements gaz réalisés
* Charges /kWh
* Charges /km

B : la maitrise de l’énergie :
La...
tracking img