Guerre du vietnam

Pages: 7 (1552 mots) Publié le: 30 octobre 2014
Iwo Jima : Le mont Suribachi, symbole de la maîtrise de l’île
La rugueuse montagne volcanique, haute de 170 mètres, en pente abrupte du côté de la mer, n’était pas d’une importance vitale pour la défense d’Iwo Jima. Elle offrait toutefois de beaux emplacements d’observation et de tir pour l’artillerie : d’autre part. à cause de son aspect imposant. Le mont Suribachi symbolisait, pour quiconqueen aurait le contrôle, la maîtrise de l’île. Prévoyant qu’il serait rapidement isolé. Kuribayashi n’avait affecté à sa défense que 1 860 hommes ; mais plusieurs centaines de blockhaus, abris bétonnés et canons camouflés avaient été installés à sa base, ainsi qu’un dédale inextricable de couloirs et de grottes sur ses pentes.
Comme toujours, chaque position devait être prise une à une à l’aided’armes variées : mortiers, tanks, roquettes, lance-flammes et dynamite. Les Marines atteignirent les grottes et durent s’y battre à l’arme blanche, certains défenseurs, à court de munitions en furent réduits à faire dévaler des pierres sur les pentes mais leur résistance ne cessait nullement.Dans la matinée du 23, les Marines parvinrent à proximité du sommet.40 hommes, sous les ordres du lieutenantHarold Schrier, emportèrent un drapeau américain pour marquer leur victoire. A 10 h 20, ils atteignirent le sommet au milieu des acclamations, tandis que, non loin, les combats se poursuivaient ; puis, à midi, les Marines en hissèrent un second, plus grand. Le reporter de l’Associated Press, Joe Rosenthal, photographia la mise en place de ce second pavillon : une photo qui allait devenir l’une desplus célèbres de la seconde guerre mondiale.
Si l’on était encore loin de la fin des combats, le plus dur, cependant, était fait. En prévision d’âpres accrochages, les Américains avaient engagé, ce jour-là, la 3’ division de Marines au centre de la ligne de front, flanquée de la 4’ à droite et de la 5’ à gauche, tandis que le général Schmidt avait débarqué et dirigeait sous son commandementunique le plus important groupe de Marines jamais réuni. Il ne restait que quelques mètres carrés à conquérir, mais il était évident que chaque mètre serait chèrement payé.
Kuribayashi avait systématiquement transformé la région du plateau en une vaste forteresse. Il disposait en abondance de roquettes, de pièces d’artillerie et de mortiers, dont une arme de 320 tirant des obus de 350 kilos ; denombreux blockhaus et abris bétonnés avaient été installés sur l’île, ainsi que des abris souterrains puissamment fortifiés : l’un d’entre eux pouvait abriter 2 000 hommes et comportait 12 sorties ; d’autre part, les défenseurs étaient bien entraînés et avaient un moral élevé.
Par chance, ce type d’opération était exactement ce à quoi les Marines avaient été préparés. Dans la guerre du Pacifique,d’un atoll à l’autre, ils avaient dû mener une forme de combat très différente de celle en usage en Europe occidentale ou en Afrique du Nord ; et cela, contre un ennemi fanatique, résolu à ne pas se rendre. Sur ce type de champ de bataille, pas d’espace pour des manœuvres, pas d’approche indirecte, mais un assaut total.
Bien sûr, toutes les armes modernes étaient, lors de ces combats, mises en œuvrepour appuyer les forces d’assaut. Les positions japonaises étaient bombardées par les bâtiments de guerre, des contretorpilleurs avec leurs canons de 127 aux cuirassés avec leurs 407 ; elles étaient pilonnées par les mortiers, les bombardiers en piqué, l’artillerie et les chars ; elles étaient brûlées au lance-flamme. Mais les Marines savaient, tandis qu’ils avançaient vers la prochaine crête ou lelong d’un ravin, que la prise de chaque position donnerait lieu à un corps à corps.
La bataille qu’ils livrèrent pour l’aérodrome n° 2, au centre de l’île, est caractéristique de cette forme de combat. Là, les Japonais avaient édifié des centaines de réduits bétonnés qui, deux jours durant, défièrent le tir concentré des Américains. Le 24 février, les 2 bataillons du 21’ régiment de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La guerre du vietnam
  • la guerre du Vietnam
  • La guerre du vietnam
  • Guerre du vietnam
  • guerre du vietnam
  • Guerre du vietnam
  • La Guerre du Vietnam
  • Guerre du vietnam

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !