Guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6374 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES RELATIONS INTERNATIONALES DEPUIS 1945
1ère Partie : La « Guerre Froide » (1947-1991)
Introduction
Définition ?  C’est la confrontation (« guerre ») des Etats-Unis et de l’URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques) au lendemain de la 2GM, deux modèles politiques et sociaux à portée universelle qui s’opposent.  Elle se caractérise par l’absence d’affrontement direct (« froide »),surtout en raison de la dissuasion nucléaire, et impose la mobilisation de tous les moyens de la propagande et de l’idéologie par les deux protagonistes.  Elle implique également le recours à des théâtres d’opération périphériques, où des conflits réels éclatent, ainsi que la constitution de deux blocs antagonistes. Chronologie ?  L’expression est formée en 1947 par Bernard Baruch, conseillerdu président américain Franklin D. Roosevelt, même si l’idée est apparue dès avant (l’ancien premier ministre britannique Winston Churchill parle en 1946 d’un « rideau de fer qui s’est abattu sur l’Europe »).  L’historien André Fontaine, dans son livre La guerre froide, choisit la date de 1917 (= la révolution russe) pour faire débuter cette « guerre ». On ne peut retenir ici cette date, maiscette suggestion est intéressante car elle insiste sur l’opposition de nature idéologique, qui commence dès l’avènement d’un Etat communiste à Moscou.  C’est généralement la période 1947-1953 qui est le cœur de cette guerre froide, depuis la doctrine Truman jusqu’à la mort de Staline, même si par extension on retient les dates de 1947-1991 (chute de l’URSS) qui voit un des deux Grands l’emporter surl’autre. Problématique ?  Durant la 2GM, URSS et EU sont alliés contre Hitler, même si cette entente apparaît contre-nature. Comment passe-t-on alors de la Grande Alliance à la rupture en deux blocs hostiles ? (on peut aussi se demander qui est responsable de cette « guerre froide » ?)  Quelles sont les caractéristiques des deux modèles qui s’affrontent et quelle influence ont-ils dans lesrelations internationales jusqu’en 1991 ?  Quelles sont les formes spécifiques de ce conflit et comment évolue-t-il ?

I.

La « rupture » de 1947 : vers un monde bipolaire

Comment se met en place l’opposition idéologique, diplomatique et militaire entre les deux Grands issus de la 2ème Guerre Mondiale ?

A. La fin de la Grande Alliance 1. Bilan de la guerre (carte p 26)
• Bilan humain (voiraussi le doc 1 p 19)
Le nombre de victimes est difficile à évaluer : > 55 millions de morts. Les régions particulièrement touchées sont l’Europe : 7 millions d’Allemands (12% de la population), plus de 5 millions de Polonais (18%), 600.000 Français ; l’URSS : 21 millions de morts (10% de la population) ; l’Asie : 15 à 20 millions de Chinois, 3 millions de Japonais. Plus de 50% des victimes sontdes civils : famine, malnutrition, pillage, persécutions, bombardements (ex : Londres par les Nazis, Dresde par les Américains). Ex : les « sankô sakusen », la politique des trois tout (= tout tuer, tout brûler, tout piller) appliquée par les Japonais en Chine à la fin de la guerre, lorsqu’ils sont repoussés. Le poids du génocide est énorme (> 5 millions de Juifs tués ; 200.000 Tziganes).

--

• Bilan moral (voir aussi le doc 1 p 20)
-

-

-

La Shoah ( = « catastrophe » ) est un terme récent utilisé par les Juifs. On évoque plus souvent la notion de génocide pour la politique d’extermination décidée à la conférence de Wannsee en 1942 et mise en oeuvre par Heydrich et les Nazis. Le procès de Nuremberg (novembre 45-octobre 46) juge les chefs nazis et reconnaît le crime deguerre et le crime contre l’humanité (imprescriptibles). 12 des 21 accusés sont condamnés à mort. Au Japon, se tiennent également les procès de Tokyo pour juger les chefs du régime impérial. Les pays européens, au sortir de la guerre, doivent assumer la division entre les habitants d’un même pays, partagés entre collaboration et résistance. En France, en Serbie, on assiste à des scènes d’épuration...
tracking img