Gunther von hagens

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4272 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
De l'Antiquité au Moyen Age, les dissections étaient prohibées en raison des croyances religieuses.
A cette époque le corps et l'âme ne faisait qu'un et ouvrir un cadavre revenait à profaner le réceptacle de l'âme.
La science progresse mais les mentalités et les croyances évoluent peu.
Si les dépouilles humaines furent de tout temps conservées, plus ou moins longuement, la volonté depréparer les cadavres à des fins didactiques est relativement récente. Certes, les écrits d'Hippocrate et d'Aristote, quatre siècles avant l'ère chrétienne, montrent que la dissection d'animaux est une pratique privilégiée pour acquérir des connaissances anatomiques. Mais le corps humain reste inviolable.
Dès le 15ème siècle, les connaissances en matière d'anatomie s'affinent mais restent clandestines.Bien que la dissection soit toujours prohibée, les médecins obtiennent de pouvoir utiliser les cadavres de suppluciés ou de condamnés afin d'améliorer leurs connaissances du corps humain.
Ils n'étaient pas rare à l'époque qu'à la tombée de la nuit, les apprentis médecins substilisent des corps dans les fosses communes ou les morgues pour appronfondir leur études du corps humain. Ces premièresanatomistes travaillaient dans le plus grand secret, le plus souvent dans des caves faiblement éclairées.
Les première planches anatomique voient le jour, mais il faudra attendre la Renaissance pour que l'esprit scientifique, encore balbutiant, rende acceptable l'idée de préparer des corps humains et pour que André Vésale, médecin Belge, ouvre les portes de cette nouvelle Science.
Lesplastinations de von Hagens s'inscrivent dans la filiation directe des travaux de la Renaissance qui mêlent alors art et science.
Autorisées, les dissections permettent une progression considérable des connaissances anatomiques.
En 1993, un homme fait don de son corps à la science, il est découpé en 1 800 lamelles d'à peine 1 millimètre d'épaisseur, qui ont été photographiées et enregistrées dans unordinateur. Résultat : un homme en trois dimension "l'homme transparent", qui permet de voir l'anatomie humaine comme on ne l'avait encore jamais vue auparavant.

 

Quand le morbide devient Art...

Cela fait de nombreuses décennie que la mort est source d'inspiration pour les artistes.
Damien Hirst s'inscrit dans cette tendance très en vogue en nous montrant des animaux morts conservés dansdifférents matériaux.
L'une de ses oeuvres les plus connus est sans aucun doute une vache coupée en deux, avec un veau dans son ventre, conservé dans un bloc de résine translucide, le tout exposé sous l'oeil avertis du spectateur. Une autre, tout aussi percutante, est composée de papillons englués vivants dans des taches de peinture.
Dans le même registre, citons notamment la photographe DianaMichener qui commença par photographier des vaches dans les abattoirs londoniens avant de s'attaquer aux corps humains dans les morgues et de réaliser des clichets de nouveaux-nés mort conservés dans du formol.
Toujours plus loin dans l'horreur, le Dr Gunther Von Hagens expose des corps humains conservés intactes grâce à un procédé de plastination qu'il a lui même mis au point.
Inodores, plus dedeux cent cadavres que l'anatomiste allemand a ouvert, tronçonnés et conservés attendent le regard du public....regard qui se veut à la fois choqué, curieux, dégouté mais regard qui va au bout de l'exposition quoiqu'il arrive...

Le Professeur Gunther Von Hagens
Né en 1945 dans une petite ville de Thuringe, en Allemagne de l'Est, Gunther von Hagens fut durant sa jeunesse un militant zélé duParti socialiste unifié. L'entrée des chars soviétiques à Prague en août 1968 lui fait virer sa cuti. Il tente de passer à l'Ouest, mais échoue. Après deux ans dans les prisons du régime communiste, il est racheté avec un lot d'autres dissidents, en 1970, par la République fédérale. Il entreprend alors des études de médecine à l'université de Heidelberg.
Son diplôme en poche, il décide de se...
tracking img