Histoire de l'art : prise de la bastille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1351 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire de l’Art
Je vais présenter un fait historique en une peinture -> Art du visuel
Je vais parler de la prise de la bastille le 14 juillet 1789.
Problématique :
En quoi le peintre réussit-il à faire de cette œuvre une œuvre tragique et macabre ?
Introduction
* Problématique
I. Prise de la Bastille : keskispas ?
a. Les tentions
b. Le déclenchement
c. Qui contrequi ?
d. Conclusion
II. Œuvre sur la prise de la bastille
a. Origine
b. ‘’Qui ça ??’’
c. Analyse des tableaux
d. Texte

III. Bibliographie

I. Prise de la Bastille : Keskispas ?
a. Les tentions
(La bastille été fondé de 1370 jusqu’en 1383, elle est de 24m de hauteur, 34m de largeur et de 66m de longueur.)
40 jours avant la prise de la Bastille, les étatsgénéraux se sont réunis à Versailles et les députés ont constaté que les litiges du gouvernement provoquaient une réforme de l’impôt. Ils ont décidé d’affiné les institutions et de les écrire dans une constitution, de nouvelles règles de fonctionnement selon le modèle américain.
Le 9 juillet, l’assemblé réunie à Versailles se proclame ‘’assemblé nationale constituante’’. Cette appellation contrait leroi et son entourage. Le 12 Juillet, Louis XVI, renvoi son contrôleur général
Le déclenchement
La prise de la Bastille est le fruit des ‘’révolutions de la rue’’, aux série de mauvaise récoltes et au renvoi de Necker.
Après une nouvelle pénurie de pain et après les rumeurs selon lesquelles Louis XVI prévoyait de déplacer des troupes vers Paris afin d’intimer l’Assemblé Nationale, le peuple,en colère et désespéré, amène des révoltes. Le 14 Juillet 1789, le regroupement de la population se dirige vers l’Hôtel des Invalides, où elle se procura des armes.
b. Qui contre qui ?
La boucherie de la prise de la Bastille à opposer les Français (révolutionnaires et les sans-culottes) et la garde suisse et le Roi.
c. Conclusion
Assiégé par le peuple de Paris, l’assaut de la prison dela Bastille, symbole de la tyrannie, l’ordre féodal et la monarchie de droit ‘’divin’’ faillent et finirent par chuter. Cela provoque un bouleversement en profondeur des rapports existants,
Une petit anecdote de ce drame, le 14 juillet, en rédigeant son journal intime, le roi qui revenait d’une partie de chasse, écrira pour cette même date : ‘’Rien’’.
Attention à ne pas s’y méprendre, puisque lamatière ordinaire de son journal est composé de chasses, réceptions, cérémonies civiles ou religieuses, voyage, etc.…

II. Œuvre sur la prise de la Bastille
Voici deux œuvres :

Tableau 1 Tableau 2
a. Origine

* Le Tableau 1 peint par HENRI PAUL PERRAULT est une toile de 55cm de hauteur et de 83 cm de largeur. Cette œuvre a été peinte en 1928avec de la peinture à l’huile sur canevas. Elle a comme signe particulier un personnage principale ( au centre sur le cheval ) et deux enfants.
* Peint par JEAN-BAPTISTE LALLEMAND entre 1789 et 1790, cette œuvre, d’une hauteur de 58 cm et de largeur 73 cm, a été peinte a l’huile et est exposé au Musée de Carnavalet (Musée Carnavalet, La Bastille, Hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau - Deuxièmeétage- La Révolution, française - Section 102, Paris XVII eme. )\

b. ‘’Qui ça ??’’
Biographie de Jean-Baptiste Lallemand
Jean-Baptiste Lallemand (L'artiste signe parfois Lallemand) est un peintre français né à Dijon en 1716, mort à Paris en 1803.
Après un séjour en Italie il revient à Paris et devient membre de l'Académie de Saint-Luc. Ce peintre paysagiste fécond, réalise parfois d'aimablesscènes de genre. Le Musée des Beaux-Arts de Dijon possède de nombreuses œuvres de lui, dont un dessin et un tableau représentant le Château de Montmusard.
Biographie d’Henri Paul Perrault
Henri Paul Perrault est né à Versailles, en France, en 1867.Il était le fils et élève de Leon Jean Perrault Basile. Il a exposé des œuvres à Paris au Salon des Artistes Français, de devenir membre en...
tracking img