Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 59 (14517 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le roi était essentiellement un chef religieux et judiciaire et le roi exerçait une autorité qui était liée à la protection, on appelle cela chez les germains le « mundium ».
En premier lieu, le roi assurait la protection mais spéciale et limitée de certaines personnes et de certains lieux.Parmi certaines personnes, il devait protéger les faibles comme les veuves. Parmi les lieux, il y avait une protection effectuée sur les sites sacrés, les sites sacrés pour les germains étaient par exemple les forêts et les grottes.L’absence d’obéissance à cette protection était alors considérée comme un affront à l’autorité royale et punit d’une composition, d’une indemnité pécuniaire.
En second lieu, le roi avait aussi la faculté de suggérer à la famille d’une victime de recourir à la composition. Le roi avait donc une faible influence en matière de justice.
D’autre part, les ancienspeuples germaniques choisissaient leur roi mais le roi devait avoir deux qualités.
Le roi devait être issu d’une famille noble d’origine divine, il devait donc appartenir à la noblesse de race royale. Cette noblesse de race royale prétendait venir de la descendance divine du roi des dieux germaniques,Wotan. Celui-ci était le dieu de la guerre, ses journées étaient remplies d’activité guerrièreet ses nuits étaient remplies de festins et de beuveries. L’appartenance à cette famille d’origine de Wotan faisait que les membres de race royale étaient dotés de signes extérieurs (il y avait donc une distinction physique) : ils étaient barbus (symbole de la virilité et de lasagesse), ils étaient également chevelus avec des longues chevelures qui étaient le symbole de la puissance et de la force. Toutes les autres personnes portaient donc des cheveux courts. La transmission du titre royal se faisait au sein d’une même ligné.
Le roi devait être favorisé par les dieux et Wotan était le dieu de la guerre mais il était aussi un magicien pouvait agir sur la nature comme parexemple déclencher une tempête. Aussi, comme Wotan, le roi devait être un bon guerrier et donc les qualités militaires étaient essentielles et donc sa qualité de guerrier était un attribut qui le désignait « roi ». Mais comme Wotan également, le roi devait aussi être un magicien. Cela veut dire que pour ces peuples, il était doté de pouvoirs magiques pour protéger la population. Et ces pouvoirssurnaturels assuraient donc la prospérité. Ceux-ci se constataient dans la fécondité des terres, des plantes ou des animaux. Alors aussi que ce soit le choix du roi ou du maintien de son pouvoir, ils étaient tributaires des succès ou des échecs et donc en cas de défaite militaire ou de mauvaise récolte, le roi était soit démuni de ses fonctions, soit éliminé physiquement. On désigna alors un nouveauroi. Une compétition était alors ouverte entre les membres de la famille royale. L’assemblée du concilium ne faisait que constater le membre qui s’était imposé.

Les fonctions de Dux et de roi ne coincidaient pas au départ puisque l’un s’occupant de l’organisation militaire et l’autre de l’organisation politique. Mais à partir enfaite des IV et V ième siècles, les rois vont supplanter le dux dansla direction de l’armée. C’est pourquoi l’image du roi barbare sera celle d’un chef de guerre de tous les hommes libres d’une tribu et cela par opposition systématique à l’image de l’empereur romain qui est celle d’un gestionnaire de la « res publica ».
Chapitre 1 : L’Europe des royaumes romano-barbares.

Nous allons étudier l’histoire de l’Europe d’un Empire à un autre allant d’une unité...
tracking img