Historiques du systeme bancaire camerounais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1311 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTORIQUE DU SYSTÈME BANCAIRE CAMEROUNAIS

Le système bancaire du Cameroun est l’émanation du système bancaire français dans la mesure où la mise de notre pays sous tutelle française à l’issue de la première guerre mondiale par les nations unies, a consolidé le mouvement d’implantation des premiers établissements de crédit au Cameroun.
L’évolution historique du système bancaire de notre paysdébute donc au lendemain de la première guerre mondiale, elle se poursuit ensuite normalement avec l’indépendance du pays jusqu'à la crise des années 80. La restructuration opérée au cours des années 90 a permis le redressement du système bancaire jusqu'à nos jours.

I. De la colonisation a la crise bancaire des années 80

Avant l’indépendance
Une première partie de cette histoire estconduite par les autorités coloniales de la première guerre jusqu’au l’indépendance du pays en 1960.une seconde période correspond a la prise en main progressive du système bancaire par les autorités nationales de cette dernière date à la grave crise des années 1980.
Au début du dernier siècle, la banque de l’Afrique Occidentale (banque française privée) a eu le monopole de l’émission monétaire dansles colonies françaises d’Afrique de 1901 à 1942. Durant la seconde guerre mondiale (1942-1945), ce privilège de l’émission monétaire revient a la Caisse Centrale de la France libre devenu Caisse Centrale de la France d’Outre Mer (CCFOM) en le 2 février 1944 avant de se transformer en Caisse Centrale de Coopération Economique puis Agence Française de Développement (AFD).
De 1955 à 1960,l’émission monétaire est assurée en Afrique Centrale par l’institut d’émission de l’Afrique équatoriale et du Cameroun. Au lendemain des indépendances est créée la Banque Centrale des Etats de l’Afrique Équatoriale et du Cameroun issue des accords monétaires entre la France et cinq État d’Afrique centrale (Cameroun, Congo, Centrafrique, Gabon, Tchad). Cet établissement a été en charge de la créationmonétaire de 1960 jusqu’au 31 mars 1973, date d’entée en vigueur effective des accords de Brazzaville (22 et 23 novembre 1972) instaurant la BEAC dont les activités ont débuté le 02 août 1973 ; la Guinée Equatoriale intégrera la BEAC le 1ER janvier 1985.
Apres l’indépendance
Des les premières années de l’indépendance, les filiales de banques françaises s’installent au Cameroun afin de financeressentiellement les multinationales francaises.il s’agit de la Société Camerounaise de banque SCB (groupe crédit lyonnais)(la SCB fut tellement compromise qu’elle ne dût son salut que grâce à une opération salvatrice de fusion scission avec le crédit lyonnais le 24 juillet 1989), la Banque Internationale pour le Commerce et I’ industrie du Cameroun BICIC (groupe BNP),la Société Générale de Banque auCameroun (groupe société générale), la Banque International pour l’Afrique Occidentale (groupe BIAO).Dans la seconde décennie, des filiales de banques américaines s’implantent : la Chase Manhattan Bank of Cameroon (groupe Chase ban), la Banque Bank of Cameroon (groupe boston Bank), la Bank of America (groupe Bank of America).Ces banques suivent les multinationales américaines dans leurs quêtes desimportants revenus de secteur pétrolier découlant du premier choc pétrolier de 1973.Dans la même décennie s’installe la banque PARISBAS Cameroun (groupe banque de Paribas) et la Bank of Crédit and Commerce Cameroon( BCCC) en 1981.
Cette carence de financement des activités de développement amène les pouvoirs publics a créer des structures de financement de développement qui par la suite ont toutesconnues des difficultés de gestion ayant entrainé la restructuration voire la liquidation à savoir :
La Banque Camerounaise de Développement (mise en liquidation en octobre 1990) spécialisée dans le financement des entreprises du secteur public et parapublic notamment dans les domaines jugés prioritaires.
Le fonds de garantie de crédits aux PME (FOGAPE) créée en 1984 pour palier l’absence des...
tracking img