Howard becker, outsiders

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1992 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Outsiders
Howard s. Becker

Introduction

L'auteur3
Ouvrage3
Ecole de Chicago4
Objet5
Concept central5
Que veut-il démontrer5
Plan de l'ouvrage6

partie 1 méthodologie

Démarche méthodologique l'auteur7
Techniques d'enquêtes 7
Choix de la technique.7
Optique8
Procédé8
Difficultés8

Partie 2 Resultats
Résultats de l'investigation9
Théories découlant de l'oeuvre10Conclusion10

INTRODUCTION

L'auteur

Howard Saul Becker est un sociologue américain né en 1928 à Chicago dans L’ Illinois.
Après avoir été professeur à l'université Northwestern (CHICAGO) et à l’Université de Washington à Seattle, il est aujourd'hui à la retraite.
Il est l’un des héritiers de la tradition de l’Ecole de Chicago et s’inscrit ainsi dans le courant de l’interactionnismesymbolique,
Etudiant à l’Université de Chicago en 1940. Il y suit les enseignements des Maîtres de l’ Ecole de Chicago, notamment Everett Hughes dont l'œuvre le marqua en particulier .
En 1961, il fut rédacteur en chef de la revue Social Problems et il y réuni plusieurs des sociologues américains hostiles au courant fonctionnaliste, alors dominant aux États-Unis.
Il est l'auteur de deux ouvragesmarquants OUTSIDERS et LE MONDE DES ARTS. Il a exercé une importante influence sur la sociologie française à partir de la fin des années 1980.

L'ouvrage

Ce sociologue a publié de nombreuse études avec pour thème de prédilection l’éducation et le travail, étant à la fois sociologue et musicien professionnel, il fut facile d’accéder dans les milieux fermés afin de pouvoir écrire son ouvrageOUTSIDERS.
Celui-ci a été publié pour la première fois en 1963 et constitue une œuvre majeure avec pour thèmes principal la déviance , bien que méconnu au Etat- Unis cet ouvrage fut édité dans de nombreux pays.
OUSIDERS traite de la déviance en s’appuyant sur deux sous- cultures, la consommation de marijuana et les musiciens de jazz. Dans ce dossier nous nous focaliserons sur le troisième chapitrequi décrit comment l’ on devient fumeur de marijuana, en expliquant les processus d’ affiliation étape par étape.
L'école de Chicago

l’ Ecole de Chicago est le courants sociologique auquel l’ auteur se rattache pour écrire son ouvrage. En effet elle regroupe l’ensemble des chercheurs et les différentes études ayant été menés au vingtièmes siècle, celle-ci est née sous l’impulsion d’AlbionSmall, directeur de 1892 à 1924. La ville de Chicago sera le terrain d’étude de l’école, ce sera une sociologie urbaine, sur le plan théorique c’est une sociologie influencée par des auteurs peu connu tel que Simmel ou Trade.

Sur le plan méthodologique il tire sa renommée de deux principes de bases prédominants :
Partir du vécu du sujet et prendre en compte leur vision, rejoignantl’individualisme Wébérien.
Prendre en compte du contexte dans lequel chacun effectue ses pratiques quotidiennes
Le travail effectué par les différents chercheurs forment une mosaïque regroupant la ville.

Le concept principal de l'école est l'interactionisme symbolique, qui consiste a appréhender les interactions entre individus, afin de comprendre la société. Ce sont donc les individus quiproduisent la société, en opposition a une logique durkheimienne

Objet

Dans oustiders, Becker étudie la déviance, et ses différentes formes. Il étudie les différents aspect, tel que l'intégration au groupe déviant, la notion de carrière, la morphologie du groupe déviant...

Concept central

La déviance regroupe des comportements qui ne sont pas conformes aux normes sociales et qui sont l'objetd'une réprobation sociale. Ces normes peuvent être explicites ( lois et règlement ) ou implicites ( morales et mœurs ). Ainsi le déviant n'est pas forcement dans l'illégalité.

Selon becker, l'individu ne devient pas déviant du jour au lendemain, mais suit un apprentissage afin de s'affilier au milieu déviant.

Que veut'il demonter ?

Dans son livre, becker cherche a comprendre et...
tracking img