Identification du pouvoir politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3097 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Partie 1 – L’analyse du pouvoir politique

Tout pouvoir n’est pas forcément politique, il y a des pouvoirs en matière économique, religieuse,...Le pouvoir politique s’exerce dans l’Etat et dans les collectivités territoriales et dans des organisations intergouvernementales comme l’UE. Un problème devient politique lorsqu’il est transformé en enjeu dans le débat politique. Il y a une extensiondu champ politique comme le féminisme, l’environnement. Ce sont les acteurs qui font entrer des éléments dans la politique (spontanément, ou sous l’opinion des médias et de l’opinion publique).

Le pouvoir politique est le pouvoir d’imposer une volonté qui découle de la volonté générale. Toute analyse du pouvoir politique soulève deux questions :
- qu’est ce que le pouvoir politique ?
- quellesformes peut-il prendre ?

Chapitre 1 – Identification du pouvoir politique

Toutes les sociétés humaines connaissent des rapports de commandements et d’obéissance. Dans toutes sociétés certains individus ont la capacité d’orienter le comportement de l’ensemble de la collectivité. Ils ont la capacité d’élaborer des règles qui s’imposent à l’ensemble de la société et que nul n’est censé ignorerou transgresser. L’activité de gouverner est fondée sur une relation de pouvoir entre gouvernants et gouvernés.
En science politique on envisage le pouvoir comme l’objet d’une compétition et un moyen de contraintes. Pour analyser ce pouvoir politique, on peut se placer à plusieurs points de vue différents. On peut d’abord adopter un point de vue institutionnel et on étudie le pouvoir de l’Etat.On peut aussi mener une réflexion d’ordre idéologique comme les Marxiste ou Pierre Bourdieu. Le pouvoir dans une telle démarche est analysé comme un pouvoir des classes, des groupes, où il y a une distinction dominants-dominés. On peut analyser le pouvoir du point de vue sociologique et il est alors envisagé comme une relation entre acteurs sociaux, relation qui est fondée sur la contrainte et lalégitimité. Les sociologues analysent la pouvoir politique comme une relation asymétrique par laquelle un acteur obtient d’autres acteurs des comportements qu’ils n’auraient pas adopté spontanément.
Pourquoi les individus obéissent ils ? Pourquoi acceptent-ils cette coercition ? A quelles conditions un pouvoir est il perçu comme légitime ?
Pour répondre à cette interrogation, nous précèderons en2 temps, car il faut identifier les notions de pouvoir, de domination et de légitimité. Ensuite, il faudra se pencher sur l’exercice du pouvoir politique.

Section 1 : Pouvoir, domination et légitimité

§1 Les définitions des concepts

Le pouvoir suppose des moyens de produire durablement des résultats, c'est-à-dire une modification du comportement des autres acteurs. Le pouvoir politiqueest le pouvoir qui s’exerce au nom des questions qui concernent toute la société. Il est mis en place pour la satisfaction de l’intérêt général. Il suppose la mobilisation de ressources qui se traduit par la capacité à distribuer des avantages. Le pouvoir politique suppose l’existence d’une forme de gouvernement qui s’exerce sur un territoire et à l’encontre d’une population donnée. Qui dit pouvoirpolitique, dit pouvoir public qui est le détenteur du pouvoir qui désigne les gouvernants de manière explicite dans les démocraties. Le pouvoir est une forme de coercition, mais il existe un courant de pensée qui met en lumière le fait que l’asymétrie des relations gouvernants- gouvernés, n’empêche pas que les gouvernés ont une marche d’appréciation pour orienter son comportement (Michel Crozierest l’un de ses penseurs).
Le pouvoir est les gouvernants, des leaders partisans, c’est aussi le pouvoir des hauts fonctionnaires. L’administration rédige les textes qui sont votés au parlement, ce qui est un rôle politique dans le choix des solutions.

Les citoyens acceptent de subir le pouvoir politique selon deux concepts :

- la légitimité : reconnaissance accordé à celui qui exerce le...
tracking img