Imprudences

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (703 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
IMPRUDENCES

Nous étions alors quatre adolescents plein d’entrain, et de grand rêveurs. Cet été là, nous décidâmes de nous intéresser aux grottes de la côte Bretonne, comme le feraient de vraisexplorateurs.
Nous connaissions déjà, chaque sentier dans un rayon de 30km, pour y avoir vécu depuis toujours ; mais ce qui nous intéressait , c’était de braver l’interdit. Quand nous étions petits, lesanciens nous racontaient que des grottes mystérieuses longeaient la côte. Des grottes si mystérieuses, que des bruits courraient qu’elles ne laissaient jamais ressortir les rares imprudents qui ontosé y pénétrer.
Cela ne fit qu’aiguiser d’avantage notre curiosité.
Et puis, nous étions grands maintenant ! Ce n’était que des histoires inventées pour dissuader les enfants et rassurer les parents.C’est ainsi, qu’après avoir fait le plein de provisions, cartes et boussoles en main, nous nous apprêtions à faire le grand pas. La mise au point se fit à la plage.
Bercés par le bruit paisibledes éléments presque endormis, nous étudiions la carte où était noté notre itinéraire des heures durant.
La nuit tomba sans que l’on ne s’en aperçut. Il ne fallait pas trainer, mes amis ouvraientla marche d’un pas pressé. Quelque peu en retrait, je sentait que mes yeux se levaient vers le ciel sans que je n’en éprouva l’envie. Un ciel parsemé d’étoiles qui se déplaçaient de façon confuses,comme pour accompagner les vagues qui devenaient plutôt nerveuses. Commença alors un ballet impressionnant accompagné de sons indescriptibles.
J’ai même cru entendre nos prénoms entre deux vaguesdéchaînées. Etai-je en train de perdre la tête ? Je frissonnais à l’idée de repenser à l’instant d’avant mais il n’était pas question de laisser mon imagination me jouer des tours.
Je me dépêchait derejoindre mes compagnons, qui se tenaient face à l’entrée de ce qui allait devenir le théâtre de notre imprudence.

Simon entra en premier, torche à la main pour nous montrer le chemin, suivit...
tracking img