Incipit l'oeuvre de zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2055 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Emile Zola, écrivain du XIXème siècle est le chef de fil du naturalisme. Le naturalisme est un courant littéraire issu du réalisme. Le réalisme a pour optique de représenter le réel dans son exacte vérité et ainsi représenter la société à travers des personnages issus d’une classe sociale basse. Le réalisme est caractérisé par 3 éléments : la représentation exacte du réel, l’anti-héros : lepersonnage est médiocre ainsi que l’effacement du narrateur derrière le personnage. A la différence du réalisme, le naturalisme observe une démarche scientifique. En effet, les personnages ne sont que des bonshommes physiologiques qui ne sont pas caractérisés comme des humains.
Zola observe un projet, celui des Rougon-Macquart. Il s’agit de « l’histoire naturelle d’une famille sous le second empire ».En 20 livres, Zola nous dévoile une de ses idées : la fatalité de l’hérédité et l’influence du milieu.
L’œuvre est le treizième volume des Rougon-Macquart. Claude Lantier est un peintre exigeant, jamais satisfait de son art. Il appartient à une génération de jeunes peintres qui veulent ouvrir leurs toiles à la nature, sujets modernes et les baigner de couleurs et de lumière. Il recueille unejeune fille Christine qui devient son modèle et sa maîtresse. De son tableau « Plein Air », qui fait scandale au salon des refusés, va naître une nouvelle école. Mais malgré l’amour de Christine, la complicité de ses camarades, les vacances à Bennecourt sur les bords de la Seine, Claude va se laisser pénétrer par un doute. Le portrait de son enfant mort suscite l’indifférence. Il se pend devant letableau visionnaire d’une femme nue qu’il n’a pas réussi à porter à la perfection dont il rêvait.
Le texte que nous allons étudier se situe au tout début du livre : il s’agit de la première scène de rencontre entre le personnage principal de l’œuvre, Claude Lantier, peintre parisien demeurant à l’île Saint Louis, et une jeune provinciale perdue, Christine qui, saisie par l’orage, s’est réfugiéedevant la porte de Claude.
Cet extrait se présente comme l’incipit du roman. Il convient alors de s’interroger sur ses fonctions et de montrer en quoi il s’agit d’un incipit de roman naturaliste.
I un incipit de roman qui remplit ses fonctions et qui satisfait les attentes de lecture
1-un incipit qui nous renseigne sur le cadre spatio-temporel de l’histoire
*présence de toponymes : « hôtel deville », « les halles »… la scène se situe au cœur de Paris à des endroits très précis et évocation de monuments, de la Seine « le quai de bourbon », « pont », « de l’autre côté de la Seine »… on constate que le cadre décrit est important puisque l’on avoisine le domicile du personnage principal.
*on peut déduire que l’histoire se déroule dans la deuxième moitié du XIXème siècle puisque le nouveauPont « Louis Philippe » a été construit en 1830.
*l’action se passe la nuit : « deux heures du matin sonnaient à l’horloge quand l’orage éclata ». On note également un champ lexical de la nuit : « nocturne », « ténèbres », « endormi »… On observe aussi une gamme de couleur sombre dans la vision de Christine: « noirâtre », « violâtre ».

2-un incipit qui présente les personnages
*introductionin medias-res : on nous présente les personnages à travers l’histoire, ils entrent directement en scène : imparfait duratif qui renvoie à une action en cours de réalisation inscrite dans la durée : « il marchait » Claude marche, l’action est en cours ce qui introduit dorénavant une dynamique.
* présentation des deux protagonistes : portrait en plusieurs étapes des personnages alternance despassages narratifs et descriptifs (passé simple qui renvoie au temps de la narration, aux verbes d’action « galopa », « prit sa course »… »). On nous décrit ce qui entoure Claude, ce qu’il voit ; il en est de même pour Christine. L’incipit nous donne des informations sur le personnage principal : celui-ci s’appelle Claude. Il s’agit d’un « artiste flâneur », un « peintre ». On nous informe de ses...
tracking img