Initiation aux relations publiques (rpl2003)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PARTIE 1

1. Comment devrait se comporter le porte-parole de l’organisation lors de la période de questions qui suit la conférence de presse ? (2 points)

Le porte-parole de l’organisation doit démontrer une attitude chaleureuse avec les journalistes, leur accorder une réelle écoute et être attentif à leurs questions. Au préalable, il aura conçu ou appris une ligne de presse qui résume en unephrase le message qui doit être compris et retenu et il devra essayer de s’y tenir. Le porte-parole doit répondre aux questions de manière efficace, avec aisance et clarté; également il doit donner des informations précises, factuelles, véridiques et adaptées aux publics visés par les médias auxquels il s’adresse. De plus, s’il y a présence de caméras, ce dernier devra porter une attentionparticulière à son langage paraverbal, au rythme de son débit et au niveau de sa voix ainsi qu’à éviter les mots répétitifs ou les expressions parasitaires. Il devra également s’adresser aux journalistes et éviter de regarder directement la caméra.

2. L’art de rédiger une allocution ou un imprimé consiste à conjuguer la créativité et la technique de rédaction. Quel autre ingrédient est essentiel pourrédiger un texte captivant et éclairant ? Quel rôle joue-t-il ? (1 point)

Au départ, avant la rédaction d’une allocution ou d’un imprimé, il est essentiel de réaliser une recherche rigoureuse afin d’avoir un bon corpus d’information en fonction de l’objectif visé par cette communication. Ce sera cette source d’informations qui permettra au relationniste de composer un discours instructif,collé aux dernières tendances, offrant des idées nouvelles à l’auditoire ou aux interlocuteurs et assurera une crédibilité sans faille à l’orateur ou au document imprimé.

3. Vous avez organisé une conférence de presse et confié à Telbec la livraison de l’invitation à tous les médias québécois afin d’obtenir une bonne couverture médiatique. Or, bien peu de journaliste ont répondu à votre invitation.Aucun représentant des grands médias. Néanmoins, une dizaine de représentants des médias spécialisés dans le secteur agroalimentaire, de l’environnement et de la santé étaient présents.

A) En vous appuyant sur la matière du chapitre 5, tentez de cerner les causes de ce résultat décevant. (2 points)

Pour débuter, il faudrait voir si les objectifs et les publics à rejoindre avaient été bienciblés puisque le lancement du produit semblait être destiné au grand public alors que seuls les journalistes spécialisés ont été intéressés. Est-ce que le relationniste a su trouver la bonne façon d’aborder les médias en fonction de leurs intérêts et de ceux du grand public ? Si le problème n’est pas à ce niveau, il faudrait donc regarder du côté de l’invitation ? Est-ce que le timing était bon ?Avait-on fait des invitations personnelles, des rappels téléphoniques, de la promotion auprès des répartiteurs en plus de l’invitation par Telbec ? Par ailleurs puisqu’on présentait un nouveau produit, est-ce que le communiqué pouvait laisser croire qu’il s’agissait d’une présentation promotionnelle ? Est-ce qu’une vérification de l’ordo avait été faite afin de s’assurer que la conférence depresse ne soit pas en conflit avec une nouvelle d’importance pour les grands médias ?

B) Que conseilleriez-vous au relationniste en charge de cette campagne pour éviter qu’une telle situation se reproduise ? (1 point)

Pour débuter, il est essentiel de faire les relevés de presse afin de voir si la nouvelle a été rapportée malgré tout par les grands médias. Par la suite, il faudrait fairel’analyse de la situation pour s’assurer de comprendre les erreurs qui ont été commises afin d’être en meilleure posture la prochaine fois. De plus, il est impératif d’apporter un grand soin à la préparation et à la tenue à jour d’une liste de presse complète qui permettra de bien connaître chaque média et la segmentation du public qu’il dessert. Il ne faut surtout pas oublier de s’assurer que le...
tracking img