Integrisne europe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2652 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'intégrisme désigne un courant d'opinion au sein de l'Église catholique, particulièrement française1, et dont l'appellation remonte au début du xxe siècle, lors de la crise moderniste, lorsque le courant conservateur de cette Église oppose aux partisans d'une ouverture au monde moderne un catholicisme dit « intégral » qui défend le maintien des vérités catholiques traditionnelles telles qu’ellesont, selon eux, toujours été enseignées.

Ces tenants de la « Tradition », se désignant eux-mêmes comme des « catholiques intégraux », seront appelés « intégristes » par le courant progressiste qui se verra, lui, désigné sous le vocable de « moderniste » dans des appellations qu'aucun des deux courants ne revendique ni n'assume.

D'usage souvent polémique et péjoratif, le terme intégriste seréfère généralement à des courants traditionalistes qui affirment représenter l'orthodoxie catholique et la Tradition « authentique » dans un cadre sociologique qui, de la résistance générale à la société moderne, a glissé progressivement vers une résistance à la transformation interne de l'Église catholique. Cette résistance poussera certains de ses tenants jusqu'au schisme, à l'instar de laFraternité sacerdotale Saint-Pie X qui, pour beaucoup, incarne le terme2.

L'intégrisme se distingue du fondamentalisme. Celui-ci regroupe les courants réactionnaires – particulièrement protestants – qui se réfèrent à la littéralité des textes sacrés, même s'il partage avec l'intégrisme des processus comparables3. Par analogie, le terme « intégrisme » peut désigner plus généralement toute attitudedoctrinale de conservatisme intransigeant mais il demeure difficilement traduisible et n’a d’équivalent dans d’autres langues que par décalque du français.

Le champ sémantique du vocable s'est ainsi étendu dans des usages impropres désormais répandus, toujours à connotation péjorative, comme ceux de l'« intégrisme musulman » – pour désigner le fondamentalisme musulman4 – ou encore d'« intégrismelaïque »5.

Étymologie [modifier]
Le terme est attesté pour la première fois en Espagne dans une acception politique pour désigner une faction carliste minoritaire radicale apparue en Catalogne et au pays Basque dans les années 1880 et qui prétendait combattre les idées libérales en menant une politique inspirée du Syllabus de 18646. Il désigne alors une intransigeance extrême en vue d'imposerses règles à la totalité de la société et régenter la vie de chacun selon celles-ci7. Condamné pour son extrémisme par Pie X, ce mouvement restera sans suite8.

Le mot apparaîtra dans son acception religieuse en France dans les années 1910, dans le contexte de la crise moderniste qui voit s'opposer âprement les tendances favorables et opposées à la modernité au sein de l'Église catholique. Dansun contexte historique particulièrement troublé qui a notamment occasionné la disparition des États pontificaux en 1870, les autorités vaticanes, réduites au seul pouvoir spirituel, combattent la transformation politico-culturelle d'un monde en voie de sécularisation - voire de laïcisation - issu de la Réforme, de la philosophie des Lumières et de la Révolution française et y opposent en réactionla conception d’un modèle de catholicisme anti-révolutionnaire dit « intégral » qui sera bientôt qualifié d'« intégrisme » par ses opposants.

Il faut noter que dès son apparition l'emploi du terme portera de multiples significations et servira parfois à qualifier des concepts ou des réalités contradictoires, par exemple par son usage par des catholiques progressistes pour désigner unchristianisme « totalement vécu », pour reprendre l'expression d'Eugène Duthoit, ou encore souligner la volonté d'« authenticité et d'universalité christique », comme l'écrit Teilhard de Chardin en 1919. Mais ce sont là des usages ponctuels et sans postérité7.

Racines [modifier]

Pie IX vers 1865.
À la fin du xixe siècle, le « catholicisme intégral » entend être un alternative au libéralisme et au...
tracking img