Ipod

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5134 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 février 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Historique des produits Apple

L'ordinateur personnel

Les débuts d'Apple: entre innovations et échecs

Steve Wozniak, cofondateur d'Apple, a imaginé le premier ordinateur Apple: Apple "1". Pour le rendre plus facile d'utilisation, il remplaça les interrupteurs par un clavier. Il utilisa un écran de télévision pour afficher des informations, plutôt qu'une série de diodes. Seulement 200exemplaires ont vu le jour en 1976.
L'argent récolté par la vente de l'Apple I permit à Steve Wozniak de travailler sur Apple II. L'idée était de concevoir un ordinateur que tout le monde pouvait utiliser. Il est l'un des premiers ordinateurs à pouvoir afficher en couleurs. Il connut un immense succès. On le déclina en plusieurs machines: Sara, Lisa et Macintosh. Sara servit à Jobs et Wozniak desuccesseur de l'Apple II et prit le nom d'Apple III. Cependant, Apple III devint le premier grand échec commercial d'Apple. Pendant ce temps, les équipes travaillèrent sur Lisa et Macintosh présentant une nouvelle programmation et l'utilisation de la souris. Suite à l'échec de Lisa, Steve Jobs fut licencié en 1981 de l'équipe Lisa.
De son côté, le projet Macintosh arrivait à terme et sonlancement fut accompagné de la publicité appelée "1984" transmise lors de la mi-temps de la finale du Super Bowl américain qui était le plus grand événement sportif de l'année. Mais le lancement du Macintosh ne permit pas de reprendre le marché aux compatibles PC. Environ 100 000 unités furent vendues durant les 6 premiers mois. Le manque de logiciels et le petit écran freinaient les ventes. Steve Jobsest contraint de quitter Apple en 1985. Le Macintosh permit tout de même à Apple de survivre. Avec le recul, on est tenté de croire que le succès de l'appareil ne dépendait que de son architecture qui était "fermée" et non "ouverte" aux autres sociétés qui auraient pu vendre des ordinateurs compatibles avec le système de Macintosh.
En 1989, Apple lance le Macintosh Portable. Cet ordinateur étaiten fait plus transportable que portable: il ne pesait plus de 7 kg. Contrairement aux PC portables de l’époque, il disposait d’une batterie lui autorisant une très grande autonomie, et était doté d’un dispositif permettant de le mettre en veille sans avoir à l’éteindre. L’autonomie était ainsi de dix heures de fonctionnement, et passait à un mois, en veille.
Devant la concurrence grandissantedes PC, offrant des machines aux prix de plus en plus réduits, Apple a du mal à augmenter ses ventes. Apple est forcée de diminuer ses marges pour que les Macintosh restent compétitifs. La toute nouvelle ligne Performa est destinée au grand public pour essayer de le reconquérir. Pour assurer la survie de la plate-forme Macintosh, Apple lève l’interdiction de vendre des "ordinateurs compatibles".Mais peu d’entreprises se lancent dans les Mac compatibles et peu de licences sont vendues, le marché trouvant les accords de licence Apple trop restrictifs. Ainsi, le marché Mac ne fut que peu augmenté par les ordinateurs compatibles.
Apple lance en 1994 le Power Macintosh qui connait un véritable échec en raison de ses défauts de fabrication tels que la batterie ou son capot en plastique.L'une des déclinaisons de cet appareil sera rappelée en totalité. La réputation d'Apple est entachée, la légendaire fiabilité des Mac n'existe plus. De plus, Apple voit son effectif se réduire du quart suite à des licenciements massifs.
Apple décide alors de changer de système d'exploitation. Pour cela, Apple achète, en 1996, la société de Steve Jobs nommée NeXT qui lui offre son nouveau systèmed'exploitation.

L'iMac

Le retour de Steve Jobs est très bien accueilli par les partisans d’Apple qui y voient le signe du renouveau. Ils ne seront pas déçus: quelques mois après son retour, Steve Jobs présente l’iMac. Ce produit marque une grosse rupture par rapport au Macintosh, tant par ses choix techniques, que par son design original avec ses coques colorées et translucides. L’iMac est...