Je vous ennuit mdrr

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (590 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
mar aihdjcsb jkchd e e fje fheif uehf oeh ii h j jk j b h bjjjj jjhjjjj jjjjj jjjjjjjjjj jjjjjj jjjjjjj jjjjjjj lllllllll zf rb r r zf rb r r trrrrr gggggggg kgkkk si on peut s'interroger sur lamanière dont Roger Gilbert-Lecomte provoque le lecteur pour l'obliger à rréviser ses idées reçues sur le cinéma.

• I. Une rhétorique d'avant-garde
a) La provocation et la radicalité
b) Le lyrismede l'expression

• II. Un art de persuader
a) L'élaboration d'une théorie
b) La présence de l'autre dans le discours
c) L'aspect polémique

I) Une rhétorique d'avant-garde

a) La provocationet la radicalité

• L'auteur décide de faire rentrer son lecteur dans le sujet directement en le faisant réagir en le provoquant et en présentant les choses de manière radicale.
• "Le cinéman'existe pas : il doit naître ou mourir" : dès la première phrase l'auteur provoque le lecteur de façon délibérée grâce à un non-sens. Cette phrase est absurde et pousse le lecteur à réagir. Par cettephrase il est clair qu'il veut mettre en avant le fait qu'il pense que le cinéma de son époque • uant un fort contraste ainsi que cette radicalité. On remarque l'emploi d'adjectifs épithètes ethyperboles pour renforcer cette radicalité. Pour l'auteur, le cinéma est une question de vie ou de mort.
• On observe ici une dramatisation du texte, l'auteur parle de dictature et d'esclavage (51,"galère"), de retour en arrière. Cette dramatisation est marquée par la reprise de la radicalité que l'auteur propose à travers le choix entre la vie et la mort ; le cinéma est une question vitale.


•b) Le lyrisme de l'expression

• Pour promouvoir son point de vue et ses sentiments, Roger Gilbert-Lecomte utilise un vocabulaire mettant en place un registre lyrique ainsi qu’une argumentationbasée sur des références.

• Le "je" utilisé par l'auteur retransmet ses pensées ainsi que ses émotions, ses sentiments. C'est ici du lyrisme, employé pour comme affirmation d'un regard porté...
tracking img