Aritote

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (258 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour lui, les hommes aiment imiter, pour deux raisons essentielles qui sont le plaisir et la connaissance

Aristote développe alors l'idée selon laquelle nouspouvons prendre plaisir à voir une représentation d’une chose répugnante: « des objets réels que nous ne pouvons pas regarder sans peine, nous en contemplons avec plaisirl'image la plus fidèle ; c'est le cas des bêtes sauvages les plus repoussantes et des cadavres. » (Aristote, La Poétique Chapitre IV - Origine de la poésie - Sesdifférents genres.) L’important n’étant pas l’objet de la représentation mais cette représentation elle-même.
Il insiste cependant sur la distance existant entre la chosereprésentée et son imitation :

L’imitation ressemble à cet objet mais n’est pas lui, elle résulte du travail de l’artiste, de la manière dont il met en forme sonmodèle.
L’imitation peut donc être belle, en tant que fruit de l’élaboration de l’artiste, à partir de n’importe quel modèle, et même si ce modèle n’est pas beauen lui-même.
L'imitation consiste en effet à reproduire la « forme » de l'objet sur une autre scène et dans une autre « matière », à la mimer dans le geste ou lerécit, pour que la passion puisse s'y épancher sans toucher l'ordre de la réalité.
imitation - mimesis - plaisir - image - art - poésie - apprentissage - connaissance -contemplation - goût - jugement - réflexion - perfection - esthétique - harmonie - beauté - laideur - nature -

imitation - mimesis - plaisir - image - art - poésie -apprentissage - connaissance - contemplation - goût - jugement - réflexion - perfection - esthétique - harmonie - beauté - laideur - nature -
synonymes des noms
tracking img