Jean cocteau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (388 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Cocteau :
Jean Cocteau, né le 5 juillet 1889 à Maisons-Laffitte - mort le 11 octobre 1963 à Milly-la-Forêt, est un poète français, artiste aux multiples talents, graphiste, dessinateur,dramaturge, mais aussi cinéaste. Il fut élu à l'Académie française en 1955.
On a souvent accusé Cocteau de se mettre en scène, de ce mettre en vedette. En fait, cette façon de se montrer est peut êtreparadoxalement un masque. Le poète ne se jette si assidument sous les feux de la rampe que pour mieux se cacher, pour disparaitre dans la clarté des projecteurs. La cachette du poète, c’est lui-même. Ildoit être caché à l’intérieur de son enveloppe charnelle et sociale. Souvent, Jean Cocteau s’est plaint de ce que le public mettait a sa place un faux Cocteau, il s’est plaint de ce qu’on ne savait pasle trouver, mais s’est t’il trouvé lui-même, au terme des pistes si diverses, si nombreuse qu’il a tour a tour suivie ?
Sur chacun de ces itinéraires, il nous a étonnés, mais lui s’est t’il surprit? S’est-il pris à son propre piège ?
En tout cas, quelque chemin qu’il ait emprunté, il ne s’est jamais écarté du domaine poétique. Quand on parcourt la liste de ces ouvrages, on remarque cesclassifications fortes significatives : Poésie de roman, poésie de théâtre, poésie de critique, poésie graphique, poésie cinématographique, enfin, il reste la poésie de poésie.
Cette poésie joue trèssouvent sur l’illusion du langage, de l’image : jeux de mots, jeu de miroirs. Cocteau vise l’art par l’artifice, le réel par le reflet. On sait l’importance chez lui du thème du miroir traversé. A forced’intelligence, d’adresse, de vitesse, de ruse, Cocteau tente d’atteindre le contraire même de l’esprit, de l’habilité c'est-à-dire le songe, l’immobilité éternelle, la profondeur naïve.
C’estlorsqu’il abandonne son arsenal d’images insolites et sa virtuosité que Jean Cocteau atteint sa plus haute vérité, sa plus haute poésie. Ainsi, dans Plain-Chant (1923), ce long poème de l’amour inquiet,...
tracking img