Jean francois millet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1491 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le vécu de Millet se ressent-il dans ses œuvres ?
Biographie de l’artiste : Jean-François Millet est né le 4 octobre 1814 à Gruchy, en Normandie, dans une famille de paysans modestes. Il travaille dans la ferme de ses parents les 20 premières années de sa vie. Son père, qui a remarqué ses talents en dessin l’envoie à Cherbourg pour étudier l’art dans l’atelier d’un élève de David. Il continueson apprentissage à Paris, aux Beaux-arts, grâce à l’obtention d’une bourse. Ses études doivent être abandonnées à cause d’un manque d’argent. Il se marie 2 fois et a 9 enfants avec sa deuxième femme. En 1848, son tableau « Le Vanneur » est acheté 500 frs et fait décoller sa carrière. Plus tard, Millet va s’installer à Barbizon où il mène une vie bourgeoise. Il y a vite trouvé une maison où ilrestera toute sa vie. En 1870, il revient à Cherbourg pendant un peu plus d’une année avec toute sa famille pour se protéger des prussiens. Pendant ce temps, il abandonne les représentations de paysans pour mieux se consacrer aux paysages. Ses travaux sur les jeux de lumière sont précurseurs de l’impressionnisme. Millet a été décrit par ses contemporains comme un peintre réaliste à cause de sesreprésentations de la vie rurale.
Présentation des œuvres :
Le Printemps : Sujet figuratif et profane. Paysage. Cadrage large. Les couleurs utilisées varient, claires et mi-chaudes mi-froides pour l’endroit de l’éclaircie et plutôt sombrent pour le reste. Le soleil est suggéré par un hors-champ. La lumière est douce et provient du soleil grâce à une trouée dans les nuages. Cette lumière est trèscontrastée, des zones sont éclairées, d’autres pas. Il y a deux arbres en fleurs au premier plan. Au second plan, un homme se tient sous un troisième arbre. Vient ensuite une haie d’arbres et au troisième plan un ciel orageux avec un arc-en-ciel dans le coin supérieur gauche. Dans le coin supérieur droit, il y a une éclaircie et c’est de là que vient la lumière qui éclaire la scène. Cette dernière sedéroule au printemps comme l’indique le titre. Cette œuvre fait partie du mouvement réaliste mais se différencie toutefois des autres peintures présentées par le fait qu’elle ne montre pas le travail des paysans à la campagne, mais plutôt la vulnérabilité de l’homme face à la nature. Ce qui permet de qualifier cette œuvre de réaliste est le fait que l’homme y est représenté
Des Glaneuses : Sujetfiguratif et profane. Scène champêtre. Cadrage large. Les couleurs utilisées sont claires et chaudes. Il n’y a pas de hors champ. Lumière du soleil. Trois femmes glanent (c'est-à-dire qu’elles ramassent les restes de la récolte) ce qui semble être des oignons. Elles ont le dos courbé. Au deuxième plan, on voit des paysans qui font la moisson. Le ciel est légèrement nuageux. La scène se dérouleprobablement en automne étant donné que c’est à cette saison que l’on pratique les moissons. De plus, la lumière est dorée, ce qui rappelle les couleurs automnales. Cette œuvre fait partie du mouvement réaliste car elle représente des gens pauvres dans une scène de vie quotidienne. Elle montre la réalité telle qu’elle était au XIXe siècle. On voit que ces femmes ont une vie difficile et sontcontraintes de glaner pour se nourrir.
Les botteleurs de foin : Sujet figuratif et profane. Scène champêtre. Cadrage large. Les couleurs utilisées sont claires et chaudes. Il n’y a pas de hors champ. Lumière du soleil. Trois personnes sont entrain de rassembler de la paille pour en faire des bottes. Une femme utilise une fourche pour faire des tas de paille et deux hommes en font des bottes. Dans leplan supérieur droit, il y a un énorme tas de paille sans doute rassemblée ici après la moisson. Les traits sont peux précis et ne permettent pas de discerner le contour des visages correctement. Ceci est peut-être dû au fait que la peinture a mal vieilli. Cette œuvre fait partie du mouvement réaliste car elle représente des gens pauvres dans une scène de vie quotidienne. Elle montre la réalité...
tracking img