Jpg staples

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1314 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La cible principale des concurrent PME
Introduction «Dans une entreprise, personne ne se passionne pour les commandes de fournitures de bureau. En revanche, si le papier ou les stylos viennent à manquer, c'est la catastrophe», remarque, non sans humour, Michel Mil cent, directeur général d'Office Dépôt, l'un des principaux distributeurs de fournitures. Plus stratégiques qu'elles n'y paraissent,les fournitures de bureau concernent donc toutes les entreprises. Un marché qui pèse 5,65 milliards d'euros, selon l'Union de la filière papetière (Ufipa),
Après avoir traduit un recul des ventes de l'ordre de 4% en 2008, le bilan de la période 2009-2010, à paraître en mars, devrait faire ressortir une stabilisation du marché. «Les prix sont tirés vers le bas, particulièrement dans le domaine dupapier et des consommables bureautiques»,

La publicité industrielle s'adresse aux acheteurs (ou aux prescripteurs) professionnels, utilise plus facilement des arguments techniques, et fait appel à des média particuliers (publi-postage, foires, expositions, presse professionnelle, catalogues, brochures techniques, ...)

Marketing directe :
Le dénominateur commun recherché est la propensiondes prospects à acheter à distance. Les créateurs d'entreprises figurent aussi parmi les cibles privilégiées. Viking Direct loue, par exemple, des fichiers répertoriant les nouvelles entreprises déclarées au registre du commerce et des sociétés. L'intérêt ? Ces dernières ont des besoins immédiats en fournitures de bureau. Et si l'on parvient à les séduire lors de la première approche commerciale,il y a des chances qu'elles deviennent fidèles. Le vépéciste peut alors accompagner la société tout au long de sa croissance.
Avantages :
* Ciblage très précis
* Effet rapide, mesurable mais éphémère
* Pré-test des messages facile
* Fidélisation
* « Ticket d’entrée » faible
* Moins visible, par la concurrence, que la publicité
* Bon support d’accompagnementd’autres actions

Budget : Les pourcentages varient grandement : en régime de croisière, ils sont de 2 à 5% de ventes, en période de lancement ils peuvent augmenter jusqu'à 9 ou 10% du chiffre d'affaire projeté pendant deux ou trois ans. Ils peuvent aussi varier énormément selon les branches (ils peuvent atteindre 10 à 20% des ventes dans le cas des produits de grand luxe). Ce système despourcentages n'est pas flexibles lors d'attaques de la concurrence non prévues.

Le salon est un outil de communication unique qui permet des prises de contact concrêtes mais également un moyen de se faire connaître et de prospecter de nouveaux marchés
* Prospection Identifier et rencontrer des prospects
* Vente Vendre sur site ou prendre des commandes
* Relation commerciale Avec les clientsexistants
* Introduction S’introduire sur un nouveau marché
* Image Augmenter sa notoriété, renforcer son positionnement
* Information connaître le marché et ses évolutions, assurer une veille concurrentielle

L’avant salon
Annoncez votre présence à l’ensemble de votre fichier de prospects
* - Identifiez les prospects « chauds » que vous souhaitez rencontrer en
*priorité et appelez-les pour leur proposer un rendez-vous sur le salon
* - Communiquez auprès de la presse spécialisée sous forme d’annonce et/ou
* de publicité (en rappelant bien sûr votre numéro de stand)
* IMAGE : AUGMENTER SA NOTORIETE, RENFORCER SON POSITIONNEMENT
* - Annoncez votre participation à un large ensemble d’acteurs (clients,
* prospects, partenaires, journalistes…)par courrier et/ou e-mail
* - Organisez une animation (avec éventuellement des lots à gagner)
* - Communiquez dans la presse spécialisée (annonce et publicité)

Bannière pub Retargeting : la publicité ciblée pour e-boutiques

Le retargeting est une forme de publicité en ligne pour e-commerçants. Sa particularité : elle s’adresse aux internautes qui ont déjà visité votre e-boutique...
tracking img