La banque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1673 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Performances bancaires
Notions et ratios d’évaluation des performances bancaires
par : Paul Soriano

Comment évaluer l’activité et les performances des banques ? Le bilan de la banque est une photographie de sa situation économique. Le produit net bancaire (PNB) rend compte des l’ensemble des activités de l’établissement (produits - charges d’exploitation). Les résultats s’obtiennent ensoustrayant au PNP, diverses catégories de charges, jusqu’au résultat net qui permet de rémunérer les actionnaires et de renforcer les fonds propres. La rentabilité est mesurée par rapport aux actifs et surtout aux fonds propres. Les normes réglementaires de gestion (ratios de liquidité, de solvabilité...) visent à réduire les risques correspondants. Les notations sont attribuées aux établissementspar des agences spécialisées qui évaluent leur capacité à faire face à leurs engagements à court ou long terme.
Le bilan bancaire
Le bilan bancaire peut être présenté à partir d’une description succincte des comptes de bilan et de hors-bilan.
Les opérations interbancaires. Les comptes de la classe 1 englobent les opérations interbancaires, celles que la banque réalise avec d’autres institutionsfinancières, dans le cadre de sa gestion de trésorerie. En effet, quand son exploitation lui permet de dégager des excédents de trésorerie, la banque se trouve en position de prêteur net sur le marché interbancaire. Les éléments d’actif excèdent les éléments correspondants du passif. Dans le cas inverse la banque doit avoir recours au marché pour assurer son refinancement. Les opérationsinterbancaires intègrent également les comptes dits de liaison : il s’agit des dépôts qu’une banque dans d’autres établissements et de ceux que ces derniers détiennent chez elle pour les besoins de la compensation interbancaire.
Les opérations avec la clientèle. Les comptes de la classe 2 comprennent les opérations que la banque réalise avec sa clientèle. L’actif retrace les crédits accordés. Le passifinclut les dépôts collectés qu’il ventile selon leur degré d’exigibilité, leur forme (compte, bon, certificat) et leur nature au regard de la réglementation bancaire (compte d’épargne à régime spécial, comptes ordinaires). Le poids de ces comptes dans le bilan traduit l’intensité de l’activité de financement de la banque.
Les opérations sur titres. La troisième classe de compte comprend lesopérations sur titres. Elle retrace les interventions de la banque sur le marché des capitaux pour son propre compte. L’actif fait donc état de son portefeuille de titres, classés selon leur durée de conservation, dans l’ordre croissant de cette durée : les titres de transaction, de placement et d’investissement. Au passif, on retrouve ceux que la banque émet pour se refinancer, et qui sont à revenu fixeou variable : les titres de créance négociables et hypothécaires. Le bilan, faisant prévaloir une logique patrimoniale, les opérations sur titres effectuées pour le compte de la clientèle n’y apparaissent pas.
Les valeurs immobilisées. Les classes 4 et 5 contiennent les valeurs immobilisées, soit les biens et valeurs censés demeurer durablement dans le patrimoine de la banque. Le bilan bancairene présente donc, de ce point de vue, aucune originalité face à celui de l’entreprise industrielle et commerciale.
Les opérations extra-bilancielles. Enfin, l’importance des opérations extra-bilancielles, tant en termes qualitatifs que de volume, incite à les prendre en compte pour caractériser la position de la banque. Les comptes de hors-bilan (classe 9) comportent toutes les opérations qui nesont pas neutres en termes de risque, non encore survenues en date de situation mais pour lesquelles des engagements contractuels ont été donnés ou reçus. Il s’agit :
des engagements de financement et des avals et garanties donnés et reçus des établissements de crédit et de la clientèle non financière ;
des opérations en devises à la suite de prêts, d’emprunts libellés en devises ou de...
tracking img