La bipolarisation et la guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1166 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les États-Unis sortent de la guerre comme « la nation la plus puissante de l’histoire », selon les propres mots du président Truman. Ils jouissent alors du monopole de l’arme atomique (jusqu’en 1949) et d’un énorme potentiel industriel. Leur participation active à l’ONU montre leur ambition de rester sur le devant de la scène internationale. De première puissance, les États-Unis deviennent dèslors une superpuissance. L’opposition idéologique au communisme est leur principale motivation.
La politique extérieure du président Truman est dominée par le début de la guerre froide avec l’URSS, et le rapprochement étroit des États-Unis avec l’Europe occidentale. Les relations avec l’URSS se dégradent rapidement. L’esprit de coopération qui a prévalu pendant la guerre laisse peu à peu la placeà une suspicion réciproque, qui s’envenime pour se cristalliser en une « guerre froide ». Fermement décidés à s’opposer — au besoin par les armes — à tout progrès du communisme dans le monde, les États-Unis, se posant en défenseurs du monde libre, développent une politique extérieure impérialiste et interventionniste. Cette conception idéologique guide leur politique en Europe.

À l’égard desvaincus de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ne veulent pas réitérer les erreurs du « diktat » du traité de Versailles de 1919. En juin 1947, ils proposent à toutes les nations européennes un vaste programme d’aide économique, le plan Marshall (European Recovery Program), entièrement à la charge des Américains. Entre 1945 et 1964, celui-ci atteint un montant total de 97 milliards de dollars.En 1947, la volonté des États-Unis de contenir la progression du communisme en Europe amène le président américain à définir la « doctrine Truman » ; celle-ci vise à fournir une aide économique et militaire aux pays menacés par l’expansion soviétique. La Grèce et la Turquie en sont les premiers bénéficiaires. Le plan Marshall est un bon complément à la doctrine Truman. L’URSS s’y oppose et forceles démocraties populaires d’Europe de l’Est à le refuser.
Le coup de force communiste de Prague, en février 1948, pousse les États-Unis, la France et le Royaume-Uni à créer un État ouest-allemand (la République fédérale d’Allemagne ou RFA). Les Soviétiques ripostent par le blocus de Berlin (juin 1948-mai 1949), en interdisant tout trafic ferroviaire entre Berlin-Ouest et la RFA. Celui-ci estfinalement mis en échec par les Britanniques et les Américains grâce à création d’un pont aérien avec les quartiers occidentaux de l’ancienne capitale allemande. Dès lors, les États-Unis se posent en défenseurs de la démocratie de type libéral face au monde communiste. Ils sont à l’origine de la création de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN, avril 1949), un système de défenseatlantique liant étroitement les États-Unis et l’Europe occidentale.
Harry Truman
En resserrant leurs liens avec cette dernière, ils contribuent à la coupure de l’Europe en deux zones, séparées par un rideau de fer, entretenant ainsi le climat de guerre froide. "Etats Unis" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droitsréservés

Guerre Froide ou la division idéologique du monde en 2 blocs : histoire ...

<

La Guerre Froide est une période d'affrontements politico-stratégiques entre deux blocs qui représentent les deux superpuissances idéologiques qui s'opposent après la Seconde Guerre Mondiale: le bloc communiste, l'URSS, versus le bloc capitaliste: les Etats-Unis. Au lendemain de la guerre, l'Europe setrouvant financièrement essouflée, laisse place à la rivalité qui va animer les deux superpuissances; cette période d'affrontements durera de 1947 à 1991.
________________________________________

L'affrontement est de nature idéologique: les Etats-Unis disposent des monopoles économique et nucléaire, et l'URSS dispose d'une force militaire qui en fait son renom. Les hostilités débutent en...
tracking img