La cour de louis xiv par saint simon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6367 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La cour vue par Saint-Simon -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------I) Les raisons de l'installation à Versailles A-Paris, ville dangereuse B-La nécessité de contrôler les grands du royaume.... C-…. dans un palais aux dimensions du roi-soleil II) Le centre du pouvoir personnel de Louis XIV A-Une autorité sans borneB-Des robins puissants, au service du roi III) Vivre à Versailles, se soumettre au pouvoir royal A-Attirer les nobles dans la hiérarchie de cour B-L'étiquette, un instrument de domination C-Une finalité ambitieuse, ruiner et diviser la noblesse, autour du roi -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Bibliographie Source etInstruments de travail -Mémoires de Saint-Simon tome IV (1712-1715), Gallimard, collection la Pléiade, 1953. -BELY L., Dictionnaire de l'ancien regime, PUF, coll. "Quadrige", 2005. -CORNETTE J., Chronique du règne de Louis XIV, Sedes, 1997. Ouvrages généraux -BLUCHE F., L'ancien régime, institutions et société, De Fallois, coll. ''Le livre de poche'', 1993. -CONSTANT J-M., Naissance des Étatsmodernes, Belin, coll. ''Histoire'', 2008. -LEBRUN F., Nouvelle histoire de la France moderne, La puissance et la guerre 1661-1715, Du seuil, 1987. Ouvrages spécialisés -AUZÉPY M-F., CORNETTE J., Palais et pouvoir : de Constantinople à Versailles, Presses universitaires de Vincennes, 2003. -BLUCHE F., Au temps de Louis XIV, François Bluche, hachette, 1994. -LE ROY LADURIE E., Saint-Simon ou le systèmede la cour, Fayard, 1997.
-1/16-

Introduction Contexte général : La cour qui entoure le roi de France connaît, au cour de l'époque moderne, des évolutions importantes, aussi bien sur son importance numérique que sur son poids politique. D'un entourage encore restreint, à la fin du moyen-âge, on voit au XVIème siècle, sous l'influence des cours italiennes, le nombre des courtisans augmenter.La cour peut en rassembler plusieurs milliers et surtout, elle, deviens un des lieux de la mise en scène de la puissance du roi. Cette ensemble est alors encore nomade, bien que centré sur la vallée de la Loire, ce qui permet au roi de voir et d'être vu, tout en entretenant le loyalisme de ses provinces. Les différents monarques gouvernent donc par de grand voyages à travers le royaume de France,ce qui dure jusqu'au des années 1660. En effet, le début du règne personnel de Louis XIV (1661-1715), voit l'apogée du système de cour, qui se sédentarise à Versailles, à partir de 1682, bien que de nombreux nobles n'y séjournent encore que par quartier (par trimestre). Ce choix s'inscrit dans un projet politique ambitieux, et met en œuvre de vastes moyens, ce qui nous est en partie rapporté parle document proposé. Nature du document : Le texte est un témoignage portant sur la cour de Versailles, au temps de Louis XIV, il est issu des mémoires de Saint-Simon. Auteur : Louis de Rouvroy, duc de Saint Simon Celui-ci né en 1675, et meurt en 1755. Il est issu de la noblesse militaire traditionnelle et sert à ce titre Louis XIV, notamment en Belgique durant la guerre de la ligue d'Ausbourg(1688-1697 ; au siège de Namur de 1692 et à la bataille de Neerwinden de 1693). En 1693, il deviens à la mort de son père, duc et pair. En 1702, il quitte le service militaire pour rester à la cour du roi, qu'il observe. Il y fréquente l'entourage du ducs de Bourgogne (petit-fils de Louis XIV) et du duc d'Orléans (neveu légitimé du roi), et se place sous la protection de ce dernier. Il est partisan deplusieurs projets de réforme aristocratiques et appartient a une noblesse qui répugne la vie de cour imposée par le roi. Il estime, entre autre qu'au nom des intérêts supérieurs de la monarchie, le gouvernement du royaume doit revenir à cette noblesse traditionnelle. À ce titre, il place ses espoirs dans le duc de Bourgogne (qui meurt en février 1712), puis entre au conseil de régence grâce au...
tracking img