La guerre d'espagne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3071 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fernando Roberto
6 T.T. sciences appliquées

Travail de fin d’année en histoire
Epreuves intégrées des compétences
Rechercher, synthétiser, critiquer, et communiquer

Le Congo de Mobutu (1965- 1997)

Joseph-Désiré Mobutu est venu au monde le 14 octobre 1930 à Lisala au Congo belge et décédé en exil à Rabat au Maroc en 1997. Son père était cuisinier d’un magistratcolonial de Lisala. Il mourut lorsqu’il avait à peine 8 ans, il sera donc élevé par son grand-père et son oncle. A l’âge de 20 ans, il entra dans la Force publique, armée coloniale belge, où des officiers blancs commandent des soldats noirs. Il obtiendra à 23 ans son brevet de secrétaire comptable à Luluabourg puis sera affecté à l’état-major de la Force publique à Léopoldville en 1953.Apres sonpassage à l’armée, dont il sort sous-officier, il devient journaliste pour le quotidien libéral de Léopoldville « L’Avenir » en 1957 sous la supervision de l’un de ses mentors, le journaliste Antoine-Roger Bolamba, qui le présenta à Patrice Lumumba. Mobutu fera donc partie de la délégation lumumbiste avec Antoine Kiwewa.
En juillet 1960, Mobutu devient secrétaire d’Etat du gouvernement indépendantde Patrice Lumumba (premier ministre congolais). Lumumba le promut chef d’état-major avec le grade de colonel suite à la réforme de la force publique, qui avait pour objectif de promouvoir des nationaux en remplacement des officiers belges appelés à partir suite à une mutinerie au sein de l’armée.
Après tous ces événements, suite à plusieurs proclamations de sécession très vite Lumumba accusel’ancienne puissance coloniale et les occidentaux de causer le trouble.
Les relations entre le président Kasa-Vubu et son premier ministre Lumumba se dégrade considérablement. Afin de régler ce conflit Mobutu « neutralise » les institutions politiques et exige que les dirigeants politiques se mettent d’accord sur le fonctionnement de l’état le 14 septembre 1960. Il met en place un « Collège decommissaires généraux ». Constitués de jeunes étudiants dont parmi eux E.Tshisekedi. Pendant ce temps, Lumumba est assigné à résidence.
Mobutu accusera Lumumba de sympathie communiste afin d’avoir le soutien des Etats-Unis. « Du 12 au 15 aout les U.S.A. trouvent préférables de créer un nouveau gouvernement (en pleine guerre froide).Lumumba doit partir être éliminé physiquement » Discours de LarryDevlin (chef de la C.I.A. au Congo). Lumumba sera arrêté par Mobutu et envoyé au Katanga de Moise Tshombé où il sera assassiné le 17 janvier 1961, son corps perdu « en brousse » selon les documents officiels. Sous la direction de Pierre Mulele, des rebelles partisans de Lumumba partent en guerre contre Mobutu. Ils occupent rapidement deux-tiers du Congo, mais avec l'aide des États-Unis, Mobutuparvient à reconquérir l’ensemble du territoire. Cette « victoire » qui n'aurait pas été possible sans l'aide occidentale est habilement mise à profit en interne par un Mobutu ayant l’image de pacificateur, d’unificateur du territoire.
Apres avoir réorganisé l’armée, Mobutu provoque un coup d’état le 24 novembre 1965, comme c’est la coutume en Afrique, le chef de l’armée juge bon de « prendre sesresponsabilités » pour mettre fin à la confusion qui règne sur la plan politique. Le but, combattre tous les maux qui rongent le pays, qui sont le tribalisme, les sécessions (Tshombé premier ministre) etc. La déclaration radiodiffusée et le déploiement stratégique dans la capital des troupes suffisent à désolidariser l’armée du président Joseph Kasa-Vubu. Ce coup d’état est acclamé et accepté de tousmême de Kasa-Vubu qui s’oppose farouchement à toute tentative de reconquête de pouvoir, il ne souhaite pas que le sang congolais coule à nouveau pour une banale histoire de « positionnement ». Le transfère du pouvoir se fit pacifiquement. À l'étranger la Belgique et les États-Unis sont les premiers à reconnaître le nouveau président. Seules la Chine et l’URSS montrent des réticences .En tant...
tracking img