La mort du roi de tsongor

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Né le 6 juillet 1972, Laurent Gaudé vit à Paris. Une fois son bac en poche, il se décide à suivre des études littéraires de lettres modernes, jusqu'à la préparation d'une thèse en étudesthéâtrales. Il demandera d'ailleurs que son sujet soit soumis à la direction de l'auteur et metteur en scène dramatique Jean-Pierre Sarrazac.

Passionné par le théâtre, Laurent Gaudé se décideà vivre de sa plume. En 1999, ses efforts se révèlent payants avec la publication de sa toute première pièce, Combats de possédés, parue aux éditions Actes sud à qui il est toujours restéfidèle depuis. Tout s'enchaîne alors très vite pour ce jeune auteur : sa pièce, traduite en allemand, est jouée à Essen dans une mise en scène de Jürgen Bosse. Sa seconde pièce, Onysos le furieux,est publiée en 2000, puis elle est montée dans la foulée en juin de la même année au Théâtre national de Strasbourg.

Devant le succès grandissant de son auteur, Actes sud édite en 2001deux ouvrages de Laurent Gaudé : sa troisième pièce, Pluies de cendres, créée en mars au studio de la Comédie Française, et son premier roman, Cris, dont l'action se déroule dans les tranchéesde la Première Guerre mondiale. En 2002, parution de deux nouvelles pièces : Cendres sur les mains et Le Tigre bleu de l'Euphrate. Laurent Gaudé revient un temps au roman avec La Mort du roiTsongor, qui se voit lauréat du Prix Goncourt des lycéens 2002.

Travaillant à Paris, marié à une femme d'origine italienne, Laurent Gaudé prépare alors Le Soleil des Scorta, publié lors dela rentrée littéraire 2004. Ce roman épique, qui raconte la lignée familiale souvent malheureuse des Scorta, remporte le prix Goncourt en 2004. C'est la première fois que l'éditeur Actes sudremporte ce prestigieux prix ; le livre, quant à lui, a déjà reçu un excellent accueil public : il s'était déjà vendu à 80 000 exemplaires avant que le verdict du Goncourt ne soit rendu.
tracking img