La philosophie de descartes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (980 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La doctrine cartésienne
L'on peut diviser arbitrairement l'œuvre de Descartes en diverses parties : philosophie, métaphysique,
physique, biologie et enfin morale. Dans chacuned'elles, la méthode appliquée par Descartes est identique
: elle se fonde sur le doute, qui doit permettre d'atteindre la vérité.

Objet et méthode de la philosophie

Ouvrantla voie à la philosophie moderne, Descartes a fait des idées le véritable objet de la connaissance
philosophique. C'est par elles, affirme-t-il, que l'esprit connaît les choses : certes, lesidées ne se trouvent
que dans l'esprit, mais elles ont la propriété de représenter les choses qui sont hors de l'esprit.

Conquête de la vérité

La philosophie est l'étudede la sagesse. Comme les conquistadores s'élançaient vers des terres inconnues,
Descartes prend hardiment la route qui doit le conduire à des vérités nouvelles, à la vérité universelle.Consacrer sa vie à la vérité est pour lui la meilleure des occupations, la plus digne de l'homme. À la fin de
ses études, il s'était trouvé embarrassé de doutes et d'erreurs ; certes, lesmathématiques l'avaient séduit
par l'évidence de leurs raisons, mais la philosophie et les sciences qui en dépendent n'atteignent, estime
Descartes, que le vraisemblable et ne sontpar conséquent d'aucune utilité.

Cette philosophie spéculative doit céder la place à une philosophie pratique, qui nous permettra d'utiliser
les forces naturelles et ainsi de «nousrendre comme maîtres et possesseurs de la nature». Alors les
hommes pourront jouir, sans aucune peine, des fruits de la terre et de toutes les commodités qui s'y
rencontrent ; ilspourront conserver la santé et peut-être même «s'exempter de l'affaiblissement de la
vieillesse» ; enfin, l'esprit dépend si fort du tempérament qu'ils deviendront, grâce à la médecine, plus...
tracking img