La question sociale au 19 eme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1532 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 6 : "la question sociale"

1) Condition de vie et de travail des ouvriers ( p133/4-6, p134/9, p102/1, p134/7, p135/11-13, p154/1, p134/8-10 )

TRAVAIL
- Ils ont de très longue journée ( 10-12h/jour ), les enfants travaille très jeune ( parfois dés 5ans ), ils ne vont pas à l'école
- Le salaire est assez bas
- Pas de protection sociale
- incapacité à réagir aux conditions detravail car existence du livret ouvrier ( empêche les manifs) et les grèves sont interdites.

VIE
- Maison minuscule
- Très nombreux dans une maison
- Peu d'hygiène
- Incapacité politique ( pas accès au suffrage ) => pas d'argent et pas de diplôme ( suffrage universelle en 1893 )

CONCLUSION
La classe ouvrière est en infériorité juridique, politique et elle a des conditions de vie et detravail terriblement pénible. (voir concept stratification sociale)

DOCUMENTS
p134/8 : amélioration des sécurités dans les mines ( surtout vers 1870 )
Pourquoi est-elle perceptible vers 1870 alors qu'il ne sont pas bien organisé?
car c'est assez négatif pour le patron de la mine qui perd parfois des journée entières à évacuer.

p134/9 : Dés 1843, des ouvriers vont prendre conscience deleur sort et vont essayer de l'améliorer.

p134/10 : Les conditions de vie et de travail sont différentes selon ces pays. La Belgique ne connais pas les meilleures conditions mais grâce à la lutte des ouvriers, elle parviendra à les améliorer.

=> A la fin du 19ème et au début du 20ème, les ouvriers prennent leur sort en main et luttent afin de l'améliorer.

2) Une amélioration? Pourquoiet comment?

a) Divergence de point de vue ( p142-143, p145/12-14, p147/5, p100/1 )

ATTITUDES DES BOURGEOIS

La majorité des bourgeois ne veulent pas reconnaître la misère ouvrière. Ils répriment les révoltes par la force. Ils culpabilisent les ouvriers et les rendent responsable de leurs misères. Heureusement une minorité de bourgeois vont prendre conscience de leur misère et la change encréant ou en modifiant des lois : en 1883 : suppression du livret de travail.

ATTITUDES DES OUVRIERS

Ils acceptent à contre coeur leur sort car ils ont un gros manque d'organisation.
1ere façon d'agir : Ils se révoltent et font des grèves
2ème façon d'agir : mieux s'organiser, créer des lois, des syndicats, associations, partis politique, ( le POB en1885 )

=> Le suffrage universelleen 1893
Malgré les divergences de point de vue entre bourgeois et ouvriers leurs sort va s'améliorer dans la 2ème moitié du 19ème et début 20ème.

b) Les socialismes ( p260-261)

Etudier p260 261 263 264

Ludisme
Au 19eme, la classe dirigeante tente de préserver leur position dominante. Elle nie toutes inégalités. Les réactions ouvrières sont très violentes et sèment la panique. Ilsorganisent des grèves mais elle sont désordonnées et peu organisées. Les ouvriers sont très peu conscientisé, déracinés de leur milieu agricole originaire, ils sont dépourvus d'instruction, ils n'ont aucune idée précises des causes de leur situation actuelle et des remèdes à y apporter. => fatalisme

Socialisme utopique
Sont les premiers socialistes. Ils ont été marqués par les idéaux libérauxrévolutionnaire. Ils sont pour la plupart chrétiens. Ils critiquent l'exploitation de la masse ouvrière par le capitalisme. Ce sont les premiers bourgeois à faire place à la fraternité et égalité. Ils offrent donc à la classe ouvrière des premières formes d'organisation. Mais ils n'ont de nouveau pas demandé l'avis des ouvriers, ils ont décidé de tout les changements eux même pour avoir encore dupouvoir. Mais presque personne ( ouvriers et bourgeois ) n'a été satisfait de ces changements.
( retenir 3 noms dans le doc2 p261 )

Marxisme
Ils adressent une séries de critiques aux 1er socialismes. Karl Marx, entreprend d'orienter les ouvriers dans une nouvelle voie. Le Marxisme naît à la fois d'une lecture de l'histoire, d'une analyse de la société du 19ème et d'une critique des idées...
tracking img