La rythmique dalcroze et le musicien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3257 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Rythmique pour le musicien dans l’art contemporain Pierre Kolp 1

L’une des bases de toute éducation musicale, et aussi l’un des fondements de la Rythmique d’Emile Jaques-Dalcroze, est la justesse de la pulsation, du tempo et de l’agogique. Pour acquérir cette justesse temporelle, Jaques-Dalcroze insuffle dans la pratique musicale l’expérience corporelle et, ce faisant, favorise l’étudeentre le temps et l’espace grâce à la spécificité des relations neuro-motrices. Cette étude liant temps et espace déborde largement de la discipline artistique, rejoint la science voire la recherche scientifique et doit s’envisager comme une compétence transversale tant pour l’enfant que pour l’adulte. Nous nous concentrons dans cet article à approfondir le point de vue exposé par Paul Boepple 2 , àsavoir les apports de la Rythmique au niveau de la pratique musicale et donc nous nous attachons, par la suite, à un propos essentiellement destiné aux musiciens amateurs ou professionnels.

Aussi absconse que puisse paraître la notion d’espace pour le musicien 3 , nous avons toujours à l’esprit cette anecdote banale où, une personne, demandant son chemin, questionne si l’endroit qu’elle chercheest loin d’où elle se trouve. Et la réponse : « C’est à cinq minutes. » Au lieu de fournir une mesure de distance (i.e., « C’est à 400 mètres.»), la réplique établit une durée (sous-entendant que cette durée sert à couvrir la distance du trajet mais rien n’est moins certain, une quantité d’événements inattendus pouvant influencer la durée réelle du chemin, sans en modifier la distance). Cettecorrespondance entre espace et temps se retrouve jusque dans des domaines complexes : l’année-lumière (un temps qui donne une information de distance, environ 10 mille milliards de kilomètres) est mieux connue que le parsec, réelle

1

Pierre Kolp, compositeur, licencié en musicologie, organiste, directeur de l’Institut de Rythmique JaquesDalcroze de Belgique, président de l’association desacadémies de musique francophones de Belgique. 2 Paul Boepple, professeur à l’Institut Jaques-Dalcroze de Genève puis directeur de l’Ecole Dalcroze à New York, « La Rythmique et le Musicien », Le Rythme, Genève, 1924, pp 9-11. 3 Il semble convenu que la musique est un art du temps, la sculpture ou l’architecture, un art de l’espace.

unité de longueur en astronomie. Ces exemples anodins et biend’autres attestent que, pour l’être humain, l’espace est intrinsèquement lié au temps. Dès lors, les musiciens, sans arrêt confrontés au temps, peuvent-ils délaisser voire négliger l’espace ? Bien évidemment non. Le cœur de la problématique est d’examiner à quel point le musicien doit être instruit à l’espacetemps et, dans ce contexte, quels sont les outils et les moyens dont dispose l’artiste pourrépondre aux exigences que le temps insuffle dans le champ spatial 4 .

Si du XVIIe au XIXe siècle, les compositeurs développent principalement la construction harmonique accompagnant la mélodie dans un cadre métrique classique (division binaire ou ternaire répétée) qui convient parfaitement à leur élaboration discursive, les compositeurs du XXe siècle, dans leur immense majorité, tant sous l’impulsiondu répertoire populaire (Bartok, Nancarrow, Kurtag …) que sous l’essor des recherches des nouveaux paramétrages de la musique (rythmes, timbres, intensités, spectres harmoniques, spatialisation, M.A.O., etc.) élaborent de nouveaux rapports entre le son et le temps. Pour ne prendre que deux cas significatifs, toute complexe qu’est l’oeuvre de Ferneyhough 5 et toute dénuée celle de Kurtag 6 , lepremier cité parlant de figures dans ses analyses et le second préférant le terme geste, il serait grave que de n’avoir point de rigueur du rythme, et de ses dimensions les plus généreuses et originales entre et le temps et l’espace qu’il nécessite. La Rythmique JaquesDalcroze, par sa volonté d’éduquer le (futur) musicien par le mouvement corporel ordonné dans le temps et l’espace, met...
tracking img