La suroudance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2875 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Table des matières

Introduction 2
1. Histoire de la surdouance 3
2. Développement de la surdouance depuis son début 5
3. La surdouance actuellement 6
3.1 Dans le monde 6
3.2 En Suisse 6
4. Concrétisation de la problématique de l’enfant surdoué 7
5. Conclusion 8
6. Bibliographie 9

Introduction

La pédagogie se définit comme la conduite spécifique (socialement construite)et les actions combinées d’enseigner et d’apprendre. Elle regroupe l’ensemble des pratiques réfléchies pour assurer une fonction éducative. Elle traite des choix méthodiques du maître, des conditions d’acquisition des savoirs et des compétences, des besoins des élèves, du fonctionnement du groupe, ...
Depuis toujours, l’intelligence fascine. Don divin, forces surnaturelles, à toutes les époquesles hommes ont tenté d’apporter une explication à sa répartition inégale. Ce phénomène est d’autant plus impressionnant lorsqu’il concerne les enfants. De nombreux termes sont utilisés pour désigner ces bambins dont les aptitudes dépassent nettement celles des individus du même âge : enfants surdoués, enfants intellectuellement précoces, enfants à haut potentiel, génies, ... La surdouance estdéfinie par la mesure du quotient intellectuel à l’aide de tests spécifiques. Le seuil généralement admis pour définir un enfant comme surdoué est un quotient intellectuel supérieur à 130.
La pédagogie et la précocité intellectuelle sont deux thèmes liés car les enfants surdoués nécessitent une attention particulière. Comme ils ont un rythme de développement intellectuel supérieur à celui de leurscamarades du même âge, le système scolaire doit s’adapter à leurs besoins. Dans le cas contraire, cela entraîne une passivité intellectuelle chez l’enfant, ce qui peut aboutir à un échec scolaire. La pédagogie constitue donc l’outil indispensable pour leur apporter un enseignement adéquat.
Notre travail présentera d’abord l’origine et l’aspect historique de la surdouance, autrement dit lespersonnes qui s’y sont intéressées, les recherches menées et les buts de ces dernières. Nous aborderons ensuite son développement, son actualité en Suisse et dans le monde. Puis nous imaginerons une situation mettant en scène notre sujet. Cette démarche aura pour but de concrétiser notre problématique et ses solutions. Nous terminerons notre travail par une conclusion reprenant les divers points évoquésainsi que notre opinion sur le thème des enfants surdoués.

1. Histoire de la surdouance

La notion de surdouance ne peut exister sans celle de l’intelligence. En 1905, Alfred Binet et Théodore Simon ont été les premiers à créer une échelle de mesure de l’intelligence. « L’échelle métrique de l’intelligence » est née à la suite d’une commande du ministère de l’instruction publique quisouhaitait mettre en place des dispositifs objectifs pour dépister l’insuffisance intellectuelle et la débilité chez les enfants scolarisés afin de les envoyer dans des écoles spécialisées.
Le test Binet comprenait de nombreuses caractéristiques des tests actuels. À chaque question équivalait un « âge intellectuel ». Il s’agissait de l'âge auquel au moins la moitié des enfants était capable derépondre à la question. Les questions pertinentes ont ensuite été classées de façon croissante, en fonction de la maturité intellectuelle à laquelle elles correspondaient, et ont été posées dans ce même ordre aux enfants. Suivant les questions sur lesquelles l'enfant bloquait, il était possible d'évaluer sa maturité intellectuelle.
En 1916, Lewis Terman, un psychologue américain de l’université deStandford, s’est inspiré des travaux de Binet et a établi un nouveau test d’intelligence. Il a introduit la notion de quotient intellectuel, qui a donné naissance au test de QI actuel.
L’objectif d’un test de QI est de mesurer, de façon approximative, l’âge mental d’une personne. Le quotient intellectuel est un rapport, multiplié par 100, entre l’âge mental, donné par le résultat du test et l’âge...
tracking img