La table a travers les styles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2889 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Style :

LA TABLE




Introduction

La table est apparue à la fin du Moyen Âge (art Gothique). A cette époque la construction est simple, planche posée sur des tréteaux et l'installation disparaît dès le repas terminé, car les pièces ont un usage multiple.: mettre ou dresser la table est donc une expression à prendre au sens propre.
A la Renaissance grâce à la sédentarisation, latable mobile et déplacée au cours des voyages fait place à un véritable meuble destiné à remplacer la planche et ses tréteaux.
Meubles d'usage domestique, des lieux de travail et des lieux publics, les tables, utilitaires ou décoratives sont généralement conçues comme un ensemble avec les chaises assorties, ou comme pièce d'un mobilier de salon, de salle-à-manger, de bureau, ...
A travers lesépoques, les tables relèvent de l'artisanat (ébénisterie, menuiserie), de la production industrielle (elles sont alors identifiables par marques, matériaux, ensembles, designers, ...).
Elles sont recyclées, récupérées, restaurées par les ébénistes, brocanteurs et antiquaires, voire classées comme patrimoine mobilier ou élément d'un intérieur. Une valeur sentimentale s'y attache souvent, ainsiqu'une valeur liée à l'art, l'artisanat, le design ou les matériaux.
La table réunit et favorise le partage ce qui constitue des traits fondamentaux de la plupart des civilisations, réunis en rites, coutumes, usages, représentations (peintures mortes,...).
Typique de l'habitat occidental, elle peut être absente dans d'autres cultures où le tapis ou le cercle accroupi assument les mêmes fonctions.L’art Gothique
(1150-1509)
La construction de la table tournait autour du style de vie dans les châteaux, car il était fréquent que les personnes travaillant au service du roi vivaient toutes dans une même pièce ce qui obligeait à disposer d’un mobilier modulable en fonction des besoins de la journée .

Tréteaux – Latin : transtellum -> Traverse. Pièce en bois munie de quatre pieds supportantla table ,formée de planche juxtaposées .
Les hommes du Moyen Âge avaient peu de meubles. Les personnes les plus riches possédaient plusieurs demeures. Quand elles se déplaçaient de l'une à l'autre, elles transportaient leur mobilier et leurs tapisseries. Les meubles étaient donc très fonctionnels. S'il existait des tables fixes, beaucoup étaient composées d'un simple plateau sur des tréteauxou formées d’un plateau avec bâti parrallélépipédique.

La recherche de la commodité a même conduit à créer ce type de table démontable. Sur le socle, orné aux extrémités de figures humaines, reposent cinq pilastres, dans lesquels sont encastrés quatre panneaux ajourés. Au-dessus, deux traverses soutiennent le plateau octogonal. Tout l'assemblage est maintenu par des chevilles amovibles.Cette très belle table, que le dessin de ses réseaux permet de dater de la fin du XVe siècle, pouvait ainsi accompagner aisément son propriétaire de demeure en demeure
On rencontre trois styles successifs de gothique, surtout dans les panneaux de coffre ou les boiseries de séparation entre pièces:
- Le gothique primitif: Caractérisé par la croisée d'ogives et l'utilisation de formes sobres etsimples.
- Le gothique rayonnant: Au style précédent viennent s'ajouter des ornements naturalistes.
- Le gothique flamboyant: Utilisation d'entrelacs nerveux, de feuilletages complexes.

Le style Renaissance
(1509 – 1610)
La renaissance se caractérise par la diffusion du style émanant de l'antiquité classique (greco-romaine) et le rejet du moyen-age. Il se terminera par le développement d'unstyle propre à cette période, prolongeant d'une certain manière le style hérité.


La table est d’abord la copie de la table romaine ou cartibulum, formée d’un plateau rectangulaire supporté par deux pieds extrêmes; ceux-ci sont réunis par une entretoise. Le plateau est souvent orné de marbre et de pierres de couleur.

Tables rectangulaires, piètement en forme de « cartibulum » ou à quatre...
tracking img