La theorie de l'agence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2845 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan :

Introduction 

1. Définition 

2. Théories de l'agence et des droits de propriété 

3. L’importance de l’agence 

4. Les hypothèses de la théorie d’agence 

5. Divergence d'intérêts des dirigeants 

6. Asymétrie dans la distribution de l'information, le problème de l'opportunisme 

7. Les points noirs de l’agence 

7.1 La problématique de l'agence
 
7.2 Lescoûts d’agence 

Conclusion 
Bibliographie

Introduction :

La théorie de l'agence ou théorie des mandats remet en cause le postulat représentant l'entreprise comme un acteur unique pour mettre l'accent sur les divergences d'intérêts potentielles entre les différents partenaires (dirigeants, actionnaires et créanciers...). Le comportement de l'entreprise résulte dès lors d'un processus complexed'équilibrage qui occasionne un certain nombre de coûts appelés coûts d'agence et qui sont nécessaires pour que les dirigeants, par exemple, adoptent un comportement conforme à l'intérêt des actionnaires qui les ont mandatés. La théorie de l'agence ou des mandats correspond donc à une tentative de mise en parallèle de la théorie financière et de la théorie des organisations.

1. Définition :Théorie de l'agence
Cette théorie générale qui s'appuie sur la relation principal-agent s'applique également à l'analyse de l'entreprise. Elle décrit les relations entre les actionnaires (principal) et le manager (agent) dans un contexte d'asymétrie d'information. Ces agents ont des intérêts contradictoires. Les actionnaires cherchent avant tout à maximiser la valeur de la firme tandis que lemanager cherche à maximiser son revenu et donc la taille de l'entreprise. La théorie de l'agence permet d'expliquer les stratégies des firmes selon que le principal ou l'agent contrôle l'entreprise.

2. Théories de l'agence et des droits de propriété :

Les théories de l’agence et des droits de propriété constituent des applications directes du cadre analytique néoclassique aux situations où semanifestent des asymétries d'informations entre les agents. Ces derniers sont supposés rationnels et maximisateurs mais l'abandon de l'hypothèse d'information parfaite est à l'origine de l'émergence de problèmes de coordination et d'incitation. L'entreprise apparaît alors comme un arrangement institutionnel susceptible d'y répondre.
La théorie des droits de propriété part du postulat que toutéchange entre agents correspond en fait à un échange de droits de propriété (dans un sens plus large que le sens juridique) sur des objets. La fonction des droits de propriété est d'internaliser les externalités et de fournir ainsi aux individus des incitations à créer et à valoriser des actifs. La définition des droits de propriété doit permettre de parvenir à une situation d'allocation optimale desressources .
L'organisation, et plus spécifiquement l'entreprise capitaliste (ou firme), est alors vue comme une structure spécifique de droits de propriété devant permettre la mise en œuvre d'incitations et de procédures de contrôle efficaces et efficientes. La plupart des travaux s'inscrivant dans ce cadre d'analyse débouchent sur la conclusion que la firme capitaliste, et plus spécifiquementla société par actions, a émergé du fait de la supériorité du système de droits de propriété privés sur toutes les autres formes d'organisation de la production, à commencer par l'entreprise publique.
[pic]
La théorie de l'agence s'inscrit dans le prolongement direct de la théorie des droits de propriété. La relation d'agence comme un contrat pour lequel une ou plusieurs personnes (le principal)engage une autre personne (l'agent) pour exécuter en son nom une tache quelconque qui implique une délégation d'un certain pouvoir de décision à l'agent. L'entreprise est définie comme un nœud de contrats spécifique passés entre les détenteurs des facteurs de production (le capital et le travail) et leurs « clients ».
Cette vision a plusieurs implications fortes : l'entreprise est perçue...
tracking img