La torture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2507 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La torture est l'imposition volontaire de sévices d'ordre physique ou psychologique qui vise à faire souffrir un individu. Lorsque la torture accompagne l'exécution d'une condamnation à mort on parle plutôt de supplice, qui rend la mort longue et douloureuse sous forme de châtiment. La torture est présente dans de nombreux pays et est exercée sur les personnes privées de leur liberté. Cependant,des mécanismes internationaux furent mis en place au niveau mondial comme au niveau européen afin que la torture soit éradiquée des zones de détention.

I. La torture au niveau mondial
A) La torture aux EU : exemple de la torture occidentale non européenne

Depuis le 11 septembre 2001, la lutte contre le terrorisme et les questions de sécurité sont devenues prioritaires pour la plupart desgouvernements, comme pour les populations insécurisées. Les responsables de ces crimes terroristes doivent, bien évidemment, être poursuivis et punis selon la loi américaine.
Malheureusement, face à ce souci sécuritaire, la question du respect des droits de l’homme semble devenir secondaire pour la communauté internationale, surtout lorsqu’il s’agit du traitement de personnes « suspectes ».L’interdiction absolue de la torture est ouvertement remise en cause par des commentateurs, en Amérique comme ailleurs, au nom de l’état d’exception provoqué par la menace terroriste.
Des voix s’élèvent cependant pour rappeler le caractère indérogeable de l’interdit de la torture et ce, quelles que soient les circonstances.

Après les attentats du 11 septembre 2001, l'administration Bush définit latorture, dont elle confirme l'interdiction, comme étant la douleur « d'une intensité équivalente à celle dont s'accompagne une blessure physique grave, de l'ordre de la défaillance organique, par exemple ». Cette définition a toutefois été généralisée en quelque sorte suite à l'adoption de la loi sur les commissions militaires en 2006. Les procédés varient : ils emploient le procédé appeléextraordinary rendition. Il s'agit d'enlever une personne dont on veut extirper des renseignements et de la débarquer dans un pays où elle pourra être torturée par les agents du pays où elle se trouve. Il s’agit alors d’un moyen de contourner la controverse. De plus, devant une commission parlementaire américaine, la CIA a reconnu, mardi 5 février 2008, avoir eu recours à la simulation de noyade.L'administration Obama devrait mettre sur place une commission d'enquête du Sénat sur les interrogatoires et les détentions de la CIA, qui devrait se concentrer sur la question de savoir si ces méthodes dures ont effectivement, ou non, permis d'obtenir des informations, comme l'affirmait l'administration Bush.

De plus, toujours concernant les Etats-Unis, l’exemple du camp de détention de Guantanamo estsignificatif de la possible pratique de torture dans ce pays.

Selon plusieurs témoignages et documents, les détenus sont soumis à des traitements dégradants et à diverses tortures au sein de la prison et au cours de leurs interrogatoires.

Dans le monde la torture concerne aussi de nombreux pays, plus ou moins développés, tels que l’Egypte, le Russie, la Chine, ainsi que de nombreux Etatsmoyen orientaux et africains. La lutte contre le torture se développe progressivement, et aujourd’hui, à l’échelle mondiale, l’ONU tente de mettre en place un système répressif contre la torture.

B) Le système répressif de l’ONU quant à la torture

Les experts de l‘ONU ont affirmés à l‘occasion de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture du 24 juin 2010 que : «Malgré un cadre juridique international cohérent, la torture continue à prévaloir dans de nombreuses régions du monde et s'accompagne souvent d'un niveau alarmant d'impunité ».

La Déclaration universelle des droits de l'homme, adoptée le 10 décembre 1948 par l'ONU, est le premier texte international à déclarer illégale la torture, dans son article 5 : « Nul ne sera soumis à la torture, ni à...
tracking img