La vie, c'est bien !

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (922 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bon, passer des jours et des jours dans la neige au milieu des cadavres, c'est pas trop grave.
Après tout, si je suis partie en vacances, c'est pour avoir le calme.
Et pour le froid, la piled'anoraks des autres passagers offrait une bonne isolation. Non, c'est le fait d'avoir dû manger les cadavres des autres passagers jusqu'au retour des secours qui me frustre.
Il me restait encore la moitiédes passagers à manger lorsqu'ils sont passés : toute cette viande gâchée !
Depuis cela me trotte en tête : " Comment pourrais-je retrouver le goût de la viande humaine ? " J'ai à l'esprit tout cesfestins que j'avais fait pendant les vacances : les pieds farcis en apéros, les soupes de langues de jeunes pom-pom girls, les grillades d'intestins de trentenaires, sans parler des yeux glacés quej'avalais comme des M&m's. Apprendre à cuisiner la viande humaine m'a pris du temps, et maintenant que je suis revenue à la civilisation, voilà que c'est interdit par la loi ! Peste soit de la modernité!

Courage, il reste de nombreux recours disponibles que je vais vous détailler dans ce petit guide pratique ! Allez, séchez vos larmes et léchez plutôt votre clavier d'ordi, il est rempli de peauxmortes très nutritives !

Tout d'abord, vous pouvez faire croire à une erreur ; " Oups, désolé, je n'ai pas fait exprès. " Cette excuse marchait déjà au primaire, pourquoi ne fonctionnerait-ellepas maintenant ? Il doit bien y avoir des moyens de mâchouiller les gens en faisant croire à une simple maladresse ! Voici, quelques exemples de différentes méthodes en plusieurs lieux et en plusieurscirconstances :

- Avec votre conjoint :

" Ho, excuse-moi. J'ai confondu "mordiller" et "mâcher".
Et puis, c'est pas grave, il te reste une autre oreille, non ? "

- Prétextez une myopie :

"Quoi, c'est une morgue ici ? Je me disais bien qu'il faisait froid dans cet Hippopotamus. "

- Dans un gala :

" Veuillez acceptez mes excuses, madame. Vos doigts étaient tellement fins,
j'ai...
tracking img