la vie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1163 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Le théâtre de l'absurde

Introduction :
Le mot absurde vient du latin « absurdus » , qui signifie discordant. Quelque chose qui est contraire aux lois.
Le théâtre de l'absurde est apparu au vingtième siècle peu après la seconde guerre mondiale.
Ce mouvement présente une rupture dans l'histoire du genre théâtral. Les auteurs tel que Beckett, Ionesco, Genet traitent dans leurs piècesl'absurdité de la vie mais aussi de l'homme ; ces pièces respectent rarement les règles du théâtre.
Nous verrons comment ce théâtre est apparu avec le contexte historique et ces influences, le but de ce théâtre , ces caractéristiques ainsi que quels œuvres de références.

Contexte historique :
La cause principale de la naissance de ce nouveau genre est la guerre. En effet, la société sortde deux guerres particulièrement terribles. Ces guerres ont provoqué la disparition de la conviction que le monde à un sens. Le pessimisme s'installe et commence peu à peu à changer les mentalités.
Les guerres ont aussi apporté leurs lot de questions, essentiellement sur les conceptions déjà présentes, tel que Dieu : dans En attendant Godot, de Beckett si l'on part de l'idée que Godot est lareprésentation de Dieu, il est remis en question dans le livre, sont existence ou bien son aide.
Une question persiste : viendra t-il ?
Un sentiment d’insécurité, de doute et de la fragilité de la vie ( mais aussi de l'homme) s'infiltrer dans l'esprit de chaque homme à cette époque.

Influences :
Une des influence majeurs à était Ubu Roi de Jarry Alfred (1896), bien que cette pièce contient uneintrigue que l'on peut suivre ( le roi Ubu projette de tuer le roi de Pologne puis de tuer les noble pour s’enrichir, il est pourtant manipuler par sa femme qui ce qui va le contraindre à quitter le royaume), elle se détache des trois unités.
De lieu, plusieurs lieux sont présents, la Pologne, l'Ukraine, Paris, le château, la champs de bataille la foret. Les lieux sont parfois réel comme Paris oufictif comme la Pologne qu'il décrit comme un pays légendaire
De temps, bien que brouillé il y a quelques indice qui montre bien que cela ne se déroule pas en 1 ou 2 jours . Deux nuits sont indiquées, l'une à la fin du deuxième acte, l'autre au début du cinquième. Mère Ubu affirme avoir mis quatre jours pour traverser la Pologne et Bordure annonce à Ubu qu'il règne depuis cinq jours.
D'action,l'on peut suivre plusieurs action en même temps par exemple Mère Ubu essayant de volé le trésor tandis que sont mari par en guerre.
Le surréalisme pourrait être considérer comme une influence mais c'est l’existentialisme qui s'en rapproche le plus. Il soutiens l'idée que l'existence est illusoire. L'absurde tient son nom de par le livre de Camus Le mythe de Sisyphe, essai sur l’absurde (1942) .Mais l'on peut faire une différence entre ces mouvement, dans l'absurde il n'y a pas de conséquences, rien ne se passe alors que existentialisme va aboutir à un engagement ou à une révolte.

Principes :
L'objectif principale est de mettre en évidence l'absurdité de la condition humaine. En effet Ionesco dit qu'il met en scène «  l'homme comme perdu dans le monde, toute ces actions devenantinsensées absurdes, inutiles »
Il y a aussi une rupture des tradition du théâtre, la vraisemblance et les 3 unités sont peu respectées
La pièce doit combattre les illusions, littéraire et philosophique , qui présente l'homme sous une image idéalisée.




Thèmes :
la solitude de l'homme , comme dans En attenant Godot de Beckett page 18 «  je me sentais seul »
l'écoulement du temps ,comme dans En attendant Godot de Beckett page 104 «  ce qui est certain c'est que le temps est long »
La vanité des actions
La mort, car de l'absurde qui pose la question du non-sens de la vie découle la question du suicide En attendant Godot de Beckett page 20 «  si on se pendait »
Mais aussi la dégradation, progressive , dans Fin de partie de Beckett, les parents de Hamm (personnage...